L’Ukraine va demander formellement son «adhésion accélérée à l’OTAN», annonce Zelensky

Volodymyr Zelensky a annoncé que l’Ukraine allait signer une demande d’adhésion accélérée à l’OTAN, quelques minutes après que la Russie a signé des traités sur l’intégration à la Fédération russe de quatre régions revendiquées par l’Ukraine.

 

«Nous adoptons une mesure décisive en signant la candidature de l’Ukraine en vue d’une adhésion accélérée à l’OTAN», a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux ce 30 septembre. «L’Ukraine ne négociera pas avec la Russie tant que Poutine est président», a-t-il également assuré, comme le rapporte l’AFP.

Cette position ici réaffirmée par le chef d’Etat ukrainien fait écho à certaines de ses déclarations similaires ayant activement participé à l’escalade des tensions russo-ukrainiennes au cours de l’année 2021.

En effet, présentée par Kiev comme une possibilité de bénéficier de nouvelles garanties de sécurité, l’adhésion de l’Ukraine à l’alliance atlantique a toujours constitué une préoccupation majeure pour Moscou qui, en amont du conflit militaire en cours, a dénoncé à de multiples reprises la politique d’élargissement de l’OTAN en direction des frontières de la Russie.

Fin août, le vice-président du Conseil de sécurité russe, Dmitri Medvedev, avait déclaré à ce sujet : «Si l’Ukraine […] rejoignait l’OTAN, et que, par la suite, [un dirigeant ukrainien] lançait une opération militaire contre le territoire russe — par exemple, contre la Crimée —, cela signifierait le début de la Troisième Guerre mondiale.» Et le haut responsable russe d’expliquer alors en quoi l’opération militaire entamée le 24 février par son pays était, selon lui, précisément destinée à «empêcher qu’une troisième guerre mondiale ne se produise».

A Moscou, une cérémonie dédiée aux adhésions à la Fédération de Russie

Ce 30 septembre également, Vladimir Poutine a de son côté signé les traités sur l’adhésion à la Russie du Donbass et de deux autres régions. 

Cette signature a eu lieu au Grand Palais du Kremlin lors d’une cérémonie prévue à cet effet après les référendums qui se sont tenus dans la République populaire de Donetsk (RPD), dans celle de Lougansk (RPL), dans la région de Zaporojié et dans la région de Kherson et qui ont tous abouti à une victoire massive du «oui» malgré les critiques occidentales portant sur leur organisation.

Les chefs des territoires concernés sont arrivés le 29 septembre à Moscou pour participer à la cérémonie. Après leur signature, les documents d’adhésion à la Fédération de Russie devraient être ratifiés par la Douma et le Conseil de la Fédération de Russie les 3 et 4 octobre.

Source : RT France

Vous allez aimer lire ces articles

La France tente de manipuler l’opinion publique sur l’approvisionnement des céréales

Sommet des dirigeants USA-Afrique : L’instant de la « reconfiguration des relations »

Afrique – États-Unis : ce que l’administration Biden pourrait mettre en place avec l’Afrique

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct