Marié et père de trois enfants, un pédiatre en prison pour pédopornographie: il avait déjà été jugé il y a 20 ans mais jamais puni

Un pédiatre de 50 ans, originaire de Veldegem en Flandre-Occidentale, se trouve actuellement derrière les barreaux. Il est soupçonné de possession de matériel pédopornographique et de voyeurisme, a-t-on appris ce mardi. Les enquêteurs ont identifié le médecin après avoir reçu une plainte concernant un homme qui aurait tenté d’attirer un jeune garçon dans sa voiture. Selon Het Laatste Nieuws, le quinquagénaire avait déjà été jugé il y a vingt ans pour des faits similaires, mais il n’avait pas été condamné et a pu continuer à exercer comme si de rien n’était.

La nouvelle de son arrestation, annoncée hier dans les médias et confirmée par la chambre du conseil de Bruges, a eu l’effet d’une bombe dans l’entourage du pédiatre. “Dr. Jan” serait irréprochable, du moins à première vue. L’homme est marié, père de trois enfants et jouit d’une excellente réputation en tant que pédiatre. Il dirige un cabinet avec sa femme, également pédiatre.

Le médecin se trouve pourtant derrière les barreaux de la prison de Bruges depuis la semaine dernière. Le parquet de Flandre-Occidentale confirme qu’il a été arrêté pour des soupçons de pédopornographie et de voyeurisme. Vendredi dernier, son mandat d’arrêt a été prolongé pour un mois.

Il aurait tenté d’attirer un jeune garçon dans sa voiture

Selon plusieurs sources, il aurait tenté d’attirer un jeune garçon dans sa voiture l’année dernière. Une plainte a été déposée et l’enquête a mené les policiers vers le pédiatre de Veldegem.  Lors d’une perquisition, les enquêteurs ont notamment saisi des ordinateurs. Ils seraient tombés sur des fichiers pédopornographiques et notamment des images de ses jeunes patients.

Le Dr Jan de nouveau face à la justice

Ce n’est pas la première fois que le Dr. Jan a des ennuis avec la justice. Il y a vingt ans, il s’était retrouvé devant le tribunal pour des faits similaires mais avait obtenu la suspension du prononcé. Le médecin avait reconnu les faits mais n’avait pas été sanctionné, ont confirmé plusieurs sources judiciaires à nos collègues, sans donner davantage de détails, sur ce vieux dossier comme l’actuel.

Jan D.V. a malgré tout pu continuer à exercer comme pédiatre comme si de rien n’était durant toutes ces années. Jusqu’à hier, l’Ordre des médecins ignorait tout de ses démêlés judiciaires.

Un foyer pour enfants défavorisés en Inde

Par ailleurs, le pédiatre et son épouse sont très connus à Madras, une métropole du sud-est de l’Inde. Il y a 25 ans, le couple y a ouvert un foyer d’accueil pour enfants abandonnés et défavorisés. Sur Facebook, de nombreuses photos montrent le couple accueilli à bras ouverts par les enfants et les soignants indiens. Ils ont pris cette initiative après un voyage en Inde en 1997, lors duquel ils sont tombés sur deux jeunes enfants attachés à un arbre, atteints de malnutrition et battus par leur père alcoolique. Aujourd’hui, le foyer accueille une quarantaine d’enfants, âgés de zéro à 23 ans.

Jan D.V. aurait déjà annoncé depuis sa cellule qu’il cesserait de travailler comme pédiatre avec effet immédiat, quelle que soit la suite de l’enquête. Son avocat n’a pas souhaité faire de commentaires, si ce n’est pour rappeler que son client bénéficie de la présomption d’innocence.

Source: https://www.7sur7.be

Vous allez aimer lire ces articles

Poutine répond à Boris Johnson: « Je ne sais pas jusqu’à quel niveau, il voulait se déshabiller… »

Kervasdoué – Aux sources politiques de la crise de l’énergie

Zelensky demande un soutien financier à l’Otan: l’Ukraine a besoin de “5 milliards de dollars par mois”

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct