Turquie: Erdogan dans la course pour sa réélection

Face à une opposition très tenace et determinée, le président turc Recep Tayyip Erdogan au pouvoir depuis 15 ans brigue ce dimanche un nouveau mandat.

En avril dernier le chef de l’Etat a bousculé le calendrier politique en annonçant que les élections prévues initialement le 3 novembre seraient avancées au 24 juin, pour des raisons de la rechute économique qui se profile à l’horizon turc.

Agé de 64 ans d’abord en tant que premier ministre depuis 2003, puis président depuis 2014. Selon son opposition, le numéro un turc fait preuve de dérives autoritaires et mérite d’être délogé de la tête du pays.

Le président turc est obligé d’affronter au cours de cette campagne, un front inattendu de partis de l’opposition et un concurrent, Muharem Ince, capable de rivaliser avec lui.

L’enjeu de ces élections est considérable car le vainqueur sera doté de pouvoirs renforcés adoptés à la demande du président Erdogan par référendum en avril 2017,  moins d’un an après avoir échappé belle à une tentative de coup d’État mené par des militaires factieux en juillet 2016.

Il va de soi que le président sortant reste toujours le plus accrédité parmi les candidats à la présidentielle, mais il pourrait selon de nombreux observateurs, peiner à obtenir les 50 % pour passer au premier tour, ce qui fera perdre la majorité au parlement, à son parti AKP.

Pour empêcher le président sortant de gagner ces élections, les différentes formations de l’opposition se sont accordées pour soutenir le candidat qui arriverait à un éventuel second tour face à M. Erdogan le 8 juillet prochain.

YAWO ATIAH

Source: Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

Tentative d’assaut contre Mellilia: 18 morts

Plaintes pour viol: Chrysoula Zacharopoulou rejette des “accusations inacceptables”

La Communauté politique européenne de Macron, forum utile ou gadget ?

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct