Un homme kidnappe son fils et demande une rançon à sa femme

Un garçon de 8 ans qui a été enlevé par son père a été secouru par des détectives au Kenya et a retrouvé sa mère désemparée.

Le suspect, Nemwel Ondari, a kidnappé le garçon samedi matin 12 novembre, après une dispute conjugale avec sa femme, Everline Nandera. Le suspect a été arrêté à la suite d’un rapport déposé au commissariat d’Embakasi vers 9h30, par la mère inquiète du garçon.

Selon un communiqué publié par la Direction des enquêtes criminelles-DCI, le suspect a exigé et menacé de tuer le garçon avec un couteau de cuisine si son épouse n’agissait pas rapidement.

« Nandera a dit aux détectives qu’elle avait quitté leur domicile dans le quartier d’Embakasi à Tel-Aviv à l’aube, en direction du marché de Muthurwa », indique le communiqué.

Mais à son retour vers 9h20, elle a trouvé son mari et son fils portés disparus. Une note avait été laissée par le mari Nemwel Ondari, 32 ans, demandant une rançon de 50 000 shillings pour la libération du garçon.  Dans la note, l’homme a également averti sa femme qu’il tuerait le garçon à l’aide d’un couteau de cuisine qu’il avait emporté, si elle tentait de le duper. Immédiatement, la femme a rempli son rapport au poste de police d’Embakasi, des détectives du Bureau d’élite de recherche et de renseignement sur la criminalité (CRIB) basé dans la région de DCI Nairobi ont été réunis et une chasse à l’homme pour retrouver le suspect a été lancée.

Les détectives ont retrouvé le suspect et l’ont arrêté au terminus matatu du NMS Green Park au large de l’avenue Haile Sellasie, quelques heures plus tard. Les détectives ont établi que le couple avait eu une vive dispute la nuit d’avant et après qu’Everline soit partie tôt le matin pour subvenir aux besoins de sa famille, l’homme a emballé ses vêtements et un couteau de cuisine dans deux sacs, avant de partir avec le garçon. Les détectives se sont jetés sur l’homme vers 16 heures, alors qu’il attendait avec impatience que la rançon soit déposée sur son compte. La mère et l’enfant ont été réunis et l’homme a été escorté au poste de police d’Embakasi, où il est détenu en attendant sa mise en accusation.

Source : AfrikMag

Vous allez aimer lire ces articles

Réforme des retraites : le « dîner de famille » où Emmanuel Macron a tenu la ligne des 65 ans

Pour le journaliste Olivier Dubois, otage au Mali, déjà vingt mois de captivité

« Tentative » de putsch à Sao Tomé : le premier ministre évoque des « exécutions extrajudiciaires »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct