USA: après son acquittement, Donald Trump se venge des « traîtres »

Après plusieurs mois d’affrontements politiques avec les démocrates au Congrès, le président Trump a été acquitté par le Sénat de toute procédure de destitution. A la suite de cette décision, comme il l’avait lui même promis lors d’une sortie sur National Prayer Breafast, cet affront ne restera pas impuni.

 

C’est pourquoi vendredi dernier, le président des Etats-Unis a procédé au limogeage des deux témoins clés de la procédure de destitution lancée contre lui par la chambre des representants.

Ce sont le lieutenant-colonel Alexander Vindman, le principal expert ukrainien au Conseil de sécurité nationale et l’ambassadeur américain auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland.

Selon des indiscrétions de la Maison-Blanche, les licenciements de ces principaux témoins visaient à envoyer le message selon lequel l’administration Trump n’avait l’intention de ne laisser passer aucun acte de « délation ».

Pour le président américain, ces deux personnalités étaient devenues des « traitres ». Toutefois, les deux limogés avaient été contraints de témoigner puisqu’ils avaient été assignés à comparaître. Sans doute le duo avait livré des témoignages accablants aux enquêteurs.

Source : AFRIKMAG

Vous allez aimer lire ces articles

Plaintes pour viol: Chrysoula Zacharopoulou rejette des “accusations inacceptables”

La Communauté politique européenne de Macron, forum utile ou gadget ?

Guerre en Ukraine: l’armée ukrainienne se retire de Severodonetsk

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct