Corruption : les secteurs de la police, la justice et la santé sont « les plus touchés »

Le rapport d’enquête d’opinion publique des maliens de la Fondation Friedrich-Ebert a été présenté ce jeudi 19 mai 2022 à Bamako. Selon le document de 110 pages, la police, la justice et la santé sont les secteurs les plus touchés par la corruption au Mali.

L’enquête s’est déroulée du 13 mars au 04 avril 2022 à Bamako et dans les chefs-lieux des régions notamment Kidal, Ménaka et Taoudenit. Plus de 2 300 personnes de 18 ans et plus ont été interrogées sur les défis, la gestion du pays par la transition et la sécurisation du territoire. 67% d’entre eux se disent très satisfaits de la gestion de la transition.

Le rapport souligne que la majorité des personnes interrogées est favorable à la relecture de l’accord pour la paix et la réconciliation. Il révèle aussi que 70% des maliens pensent que le défi majeur est la lutte contre l’insécurité, près de la moitié des maliens pointent l’insécurité alimentaire et 41% soulignent la lutte contre le chômage des jeunes. « 84% des maliens pensent que l’insécurité a diminué dans leur région au cours des trois derniers mois », a précisé Mali-MÈTRE.

 

Le document indique également que 70% des maliens ont confiance à la Russie pour aider le Mali à retrouver son intégrité territoriale. Ce 13ème numéro de Mali-MÈTRE ajoute que plus de la moitié des personnes enquêtées n’est pas satisfaite de la Minusma. Le rapport souligne que la radio est la principale source d’information des populations maliennes.

“ Il faut étendre l’enquête à d’autres domaines”

L’ambassade de la République fédérale d’Allemagnepense toutefois qu’il faut étendre l’enquête de Mali-MÈTRE à d’autres domaines. Elle propose également de l’élargir à d’autres localités du pays.

Kirten Staudt, Représentantede l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne

Source: Studio Tamani 

Vous allez aimer lire ces articles

AFFAIRE PARAMOUNT : La réplique de l’ancien ministre Mamadou Igor Diarra

Arrestation et garde à vue : quels sont les principes à respecter ?

Droits humains au Mali: inverser la tendance pour “garantir la crédibilité” de la transition

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct