Mali : Hommage à deux Casques bleus tombés au service de la Paix

Dans la matinée du 23 novembre 2021, la place d’arme du Quartier général de la MINUSMA à Bamako, a accueilli le déroulement d’une cérémonie d’adieux à deux Casques bleus tchadiens tombés sur le champ d’honneur.

Il s’agit du soldat de 2ème classe Mahamat Goudra HAROUN, décédé le 06 novembre 2021, à la suite d’un accident de la circulation, lors d’une patrouille, aux environs de la région d’Aguelhok et du Soldat Mahamat Moussa IBRAHIM, dont le cœur s’est arrêté de battre le 16 novembre dernier au camp de Tessalit où il a été piqué par un scorpion alors qu’il était de faction à son poste de garde.

Ces deux casques bleus déployés au nord du Mali, au sein du contingent tchadien, ont quotidiennement côtoyé le danger, jusqu’au sacrifice honorable et suprême.

Présidée par le Chef de la MINUSMA, El-Ghassim WANE, la cérémonie d’hommage a enregistré la présence du Général Paul NDIAYE, commandant la force par intérim, de Son Excellence Madame l’Ambassadrice de la République du Tchad au Mali, des représentants des autorités civiles et militaires maliennes, ainsi que de la hiérarchie militaire de la force de la Mission de l’ONU au Mali, y compris la délégation du contingent tchadien conduite par le Général de division Oumar VIKMOU, Commandant le secteur nord. Des membres de la Direction de la MINUSMA, le représentant de la force conjointe G5 Sahel, ainsi que les frères d’armes de deux soldats décédés étaient également présents.

« Aujourd’hui c’est encore l’heure où sonne le clairon qui nous plonge tous dans le malheur. Je m’incline devant vous, pour vous rendre les hommages à mon tour au nom du 8ème Contingent tchadien au Mali. Vous, fils du Tchad sous le fanion des Nations Unies pour la paix.
Oui, l’immortalité vient à ce jour vous faucher à la veille de l’aurore laissant vos âmes désarmées… Tous du contingent tchadien, engagés aux côtés de nos frères d’armes d’autres pays pour une cause noble qui est la paix » a déclaré le Commandant DETOIDJI Osé, chargé de lire l’oraison funèbre au nom du contingent tchadien.

Pour sa part, le Commandant de la Force par intérim, après avoir décoré les deux dépouilles de la médaille des Nations Unies à titre posthume, rappelle : « en faisant preuve d’un esprit exceptionnel et d’une admirable détermination, ces jeunes partis dans la fleur de l’âge, se sont distingués par leur esprit d’équipe et surtout leur attachement à la réussite des missions qui sont confiées à leurs unités respectives ».

S’adressant directement aux dépouilles de ces soldats, le Général NDIAYE ajoute : « en ce douloureux moment, mes pensées vont en particulier à l’endroit de vos familles respectives que vous laissez derrière vous, mais aussi à vos compagnons blessés et qui souffrent dans leur chair. Je leur souhaite un prompt rétablissement ».

Après avoir procédé au dépôt de gerbes de fleurs sur les deux cercueils et présenté ses condoléances à l’Etat tchadien, aux collègues, aux familles et amis des défunts, Monsieur WANE a lui aussi tenu à s’adresser directement aux braves casques bleus décédés. « Vous venez d’augmenter le nombre de décédés de la force dont les noms figurent sur le Monument aux morts auquel les vôtres aussi seront gravés, » leur a-t-il dit avant d’ajouter : « vos sacrifices ne seront pas laissés pour compte, ils resteront dans les annales de la MINUSMA et qui inspireront l’ensemble des Casques bleus déployés au Mali ».

MINUSMA

Vous allez aimer lire ces articles

« Je suis le tombeur de tous les temps, je suis marginalisé aujourd’hui… Je montre donc que je suis toujours fort et disposé…», dixit L’Imam Mahamou Dicko.

Mali : plusieurs plateformes politiques annoncent leur union

Task Force Takuba : l’ULRI n°6 achève son premier cycle de formation initiale à Ménaka

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct