SOMAGEP : les grands chantiers de 2014

Société malienne  gestion eau potable (SOMAGEP) entame nouvel année

La Société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP) entame avec espoir la nouvelle année 2014 qui sera marquée par la mise en œuvre effective des contrats de concession et d’affermage assortis des contrats-plan et de performance. C’est le président directeur général de l’entreprise, Boubacar Kane, qui l’a expliqué aux administrateurs réunis hier, dans les locaux de la société à Djicoroni-Para pour les travaux de la 8è session du conseil de la société. C’était en présence de l’ensemble des administrateurs et des responsables de la structure.

Les administrateurs ont examiné les rapports d’activités de l’exercice écoulé. Ils ont discuté des prévisions financières et ce qui devraient être le canevas budgétaire de la nouvelle année en termes de produits et de charges d’exploitation, de chiffres d’affaires, mais aussi et surtout d’investissements prévisionnels pour le développement des activités de l’entreprise. Ainsi pour l’année, les produits d’exploitation de la Somagep s’établissent à environ 25,1 milliards de Fcfa. Dans le même temps, il est prévu un chiffre d’affaires annuel de 24,98 milliards de Fcfa en augmentation de 15,85 %, soit 3,42 milliards de Fcfa de plus que les projections de 2013.

Par ailleurs, les charges d’exploitation, avec toutes les redevances inclues, se chiffrent à 24,43 milliards de Fcfa. Cette prévision est en hausse de 29,58 % par rapport à l’exercice en cours. Quant au résultat net prévisionnel, la SOMAGEP entend générer 180,56 millions de Fcfa.

En ce qui concerne les investissements, la SOMAGEP consacrera un budget de 4,04 milliards de Fcfa destiné aux ouvrages et équipements de production, à l’achat de matériels de réseaux de distribution, de compteurs, de moyens logistiques et d’outillages. Ce volet financier sera principalement assuré par les fonds propres, mais aussi et surtout avec le concours des structures bancaires.

Pour le président directeur général, ces ambitions nouvelles de la SOMAGEP s’inscrivent dans le climat d’apaisement et de sérénité qui règne dans notre pays depuis l’élection présidentielle, suivie des législatives. Ce retour à la normale a, du point de vue de Boubacar Kane, contribué à une nette amélioration des conditions sociopolitiques, avec pour conséquence heureuse la relance économique dans son ensemble.

La SOMAGEP entend mettre à profit ce regain de confiance pour rentrer de plain-pied dans la nouvelle année. Il s’ensuit pour l’entreprise une application stricte des clauses contractuelles qui la lient à l’Etat et à la Société malienne de patrimoine de l’eau potable (SOMAPEP), en termes d’objectifs de performance déclinés dans le contrat de performance, a expliqué Boubacar Kane.

A la SOMAGEP, les grands chantiers pour l’année 2014 s’inscrivent en des objectifs qui visent la continuité du service public de l’eau potable, l’amélioration de la qualité des prestations à la clientèle et l’extension de la desserte, a énuméré le président directeur général, ajoutant que les projets de budget d’exploitation et d’investissement ont été élaborés avec ce même principe de performance, mais aussi le souci de la reprise totale des activités de l’entreprise dans les régions nord. Boubacar Kane a salué les partenaires techniques et financiers, notamment l’Etat, le Programme spécial pour la paix et le développement des régions du nord (PSPDN), l’Agence française de développement (AFD), les Pays Bas, l’Unicef, le CICR et l’USAID dont les concours financiers ont permis la remise en l’état des infrastructures d’eau potable de ces régions.

La Société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP) est née du processus de réforme institutionnelle qu’a connu la société Energie du Mali (EDM) qui, jusqu’en mars 2012, exploitait concomitamment les deux secteurs de l’énergie et de l’eau dans notre pays. Si ce processus dont la finalité a été la séparation des secteurs eau et énergie avec la création de la SOMAGEP et de la SOMAGEP est entrée en vigueur 2009, ce n’est que 3 ans après, précisément le 7 mars 2012, que la SOMAGEP a repris effectivement les opérations commerciales de l’eau avec l’ouverture le même jour de son agence « Grand public » à Bacodjicoroni.

L. DIARRA 

Source: Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Coup d’état et retrait du Mali du G5 Sahel: babillages d’un colonel sur les berges du Djoliba!

Tentative de déstabilisation de la Transition: “Un coup de force ne saurait cependant nullement être là solution” (Cadre d’Échange)

La Vice-Présidente du Benin à Bamako

1 Comment Already

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct