Face à Wagner et la junte, l’UE agite les sanctions tout en s’efforçant de garder un canal ouvert

A la suite de la Cedeao, l’UE s’apprête à édicter des sanctions contre le régime de Bamako, qui a reporté l’élection présidentielle et accueilli les paramilitaires russes de Wagner. Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, doit virtuellement réunir les ministres des affaires étrangères des pays de l’alliance militaire du G5 Sahel le 26 janvier pour évoquer le dossier malien.

 

africaintelligent

Vous allez aimer lire ces articles

Primature : Le Premier ministre à l’écoute de la jeunesse.

La Vice-Présidente du Benin à Bamako

COMMUNIQUE N°041 DE L’ETAT-MAJOR GENERAL DES ARMEES

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct