COMMUNIQUÉ : Éléments de réponse à la suite des publications sur les réseaux sociaux concernant des remises de matériels à l’Hôpital Gabriel Touré de Bamako

En 2019, le Gouvernement de la République du Mali a pris l’initiative de mettre en œuvre des mesures de soutiens aux entreprises et aux unités industrielles locales à travers le décret n°2018-0473/PM-RM du 28 mai 2018 portant adoption des mesures d’orientation de la commande publique vers les petites et moyennes entreprises et la production nationale.

Ainsi, le ministère de l’Économie et des Finances a lancé une commande publique de produits ciblés d’un montant total de deux (2) milliards de FCFA.

Les produits concernés sont :

– produits alimentaires : pâtes alimentaires, savons, laits en poudre, sucre, thé infusion, boissons ;

– produits textiles : tissus, rideaux, serviettes de table, mouchoir en boite ;

– mobiliers et matériels médicaux : fauteuils, tables bancs, armoires métalliques, motos ambulances, lits d’hôpitaux et matelas.

La distribution a porté sur l’ensemble du territoire national.

Source :

L’initiative a été renouvelée pendant le premier semestre de 2020. Cependant, les événements socio-politiques que le pays a connus ont impacté sur les livraisons des produits.

C’est la raison pour laquelle ils font l’objet de distribution en 2021, et ce, conformément aux instructions initiales données par la Primature et en accord avec les services destinataires concernés.

Des hôpitaux avaient déjà réceptionné une partie des lits métalliques et des matelas.

En ce qui concerne les moto-ambulances, elles devaient servir comme moyens de transport à l’intérieur des structures (transport des malades ou des corps entre les salles d’hospitalisation, les salles d’opérations ou la morgue).

Il est regrettable de constater une mauvaise interprétation et un commentaire tendancieux des faits.

Les efforts des Maliens et des amis du Mali doivent se concentrer sur le retour de la paix, de la stabilité et le redressement de notre pays.

Comme on peut le relever, cette opération, qui remonte à 2019 et qui s’est poursuivie en 2020, a été financée sur le Budget National. Aussi, convient-il de préciser que les fonds Covid-19 n’ont pas été utilisés.

Le ministère de l’Économie et des Finances demeure attaché à la rationalisation des dépenses publiques et à la promotion de la bonne gouvernance conformément aux instructions des plus hautes autorités.

Source : S/COM

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : Communiqué relatif à la mort de 3 militaires dans une attaque à l’Engin Explosif Improvisé (EEI)

Observatoire : En hausse : Souleymane Koné

Direction du renseignement et des enquêtes douanières : Trois tonnes de résine de cannabis d’une valeur de près de 5 milliards FCFA saisies

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct