La junte malienne promulgue une nouvelle loi électorale

BAMAKO (Reuters) – La junte militaire au pouvoir au Mali a promulgué vendredi une nouvelle loi électorale, condition préalable à la tenue d’un scrutin que réclame la Cédéao, le bloc régional des Etats d’Afrique de l’Ouest, pour redonner le pouvoir aux civils.

Depuis des mois, les militaires qui se sont emparés du pouvoir à Bamako en deux coups d’Etat successifs, en août 2020 et mai 2021, sont soumis à de sévères sanctions de la part de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest.

Celle-ci a regretté que la junte ait décidé début juin de prolonger de 24 mois, jusqu’en mars 2024, la transition vers un régime civil, et continue de négocier pour arrêter “un calendrier mutuellement agréé”.

 

Vous allez aimer lire ces articles

DIRPA : Le Directeur de la DIRPA édifie le monde des Médias sur le réel.

Mali : naissance du « M5-RFP Mali Kura »

Justice : Oumar Diawara perd son procès contre Air Côte d’Ivoire au Congo .

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct