Entretien avec ATT junior : Artiste, humoriste et comédien

Dans ce premier article de notre rubrique ‘’Culture et traditions’’, consacrée à la promotion des hommes et femmes de culture ainsi qu’à la valorisation de notre patrimoine culturel et de nos valeurs sociétales, nous sommes allés à la découverte d’un jeune et talentueux humoriste. ATT Junior, puisque c’est de lui dont il s’agit, nous parle dans cet entretien de lui, de son art et de ses ambitions…djely moussa kouyate att junior comedien theatre rappeur artiste ina

Le Flambeau : Qui est ATT Junior ?
ATT Junior : A l’état civil, je me nomme KOUYATE Djély Moussa. Fils du griot Mamadou KOUYATE et de Safiatou  DAGNON, j’ai vu le jour dans le cercle de Kita dans la région de Kayes en République du Mali. Je loge à Kalaban Coro. Je suis marié et père d’une fille. J’ai débuté ma carrière artistique dès mon bas âge en tant que membre d’un groupe de rap. Mais depuis quelques années maintenant, je suis dans l’art dramatique en qualité d’Artiste, Humoriste et Comédien. Autodidacte dans le domaine, j’ai eu à faire pas mal de formation pour me professionnaliser (formation dans la troupe théâtrale du lycée Massa Makan Diabaté et plusieurs séances de formation au Blomba). J’ai fait plusieurs spectacles tant sur le plan national qu’international notamment au Gabon, au Cameroun, au Burkina, au Sénégal et en France.

 

Il parait qu’ATT Junior s’apprête à devenir IBK Junior. Peux-tu nous le confirmer ?
(Rires…)‘’Vous savez autant que moi, que le temps passe, les hommes passent et l’histoire suit son cours. Et moi, je resterai l’unique président de la République du Mali grâce à ce que je fais, l’humour’’. C’est tout simplement pour le plaisir du public que je me permets d’imiter les gens dans mes numéros et c’est à travers mes imitations de l’ancien président de la République ATT que mes appréciateurs mon donner le nom ATT Junior. (Rires…un coup d’œil en arrière (…) Attention je parle moins fort, le nouveau général et ses hommes sont à coté). En tout cas, je prendrais un bien réel plaisir pour le bonheur des fans et l’honneur du théâtre malien à imiter IBK. Et il reviendra au public de décider si ATT Junior sera rebaptisé ou pas IBK Junior. ‘’ Un léger mouvement vers le dictaphone après un regard en arrière (…) Je vais te confier un secret et ne le dis à personne : j’aimerai être toujours à Koulouba’’.

 

Pourquoi alors ATT Junior n’a pas été Sanogo ou Dioncounda Junior en son temps ?
« Tchiè ne bah, i té ni dabla…Hayi wah». Je dirai juste que c’est une question d’inspiration et je pourrai bien jouer le personnage de DIONCOUNDA dans le théâtre. Qu’en à l’autre, il me doit mon fauteuil (mais que faire).

 

Quelles sont les impressions d’ATT Junior sur la culture au Mali ?
La richesse et la diversité de la culture Malienne sont reconnues par tous les maliens. Malgré cette réalité, je pense personnellement que notre patrimoine culturel n’est même pas exploité à 1%. Le secteur de la culture manque de l’accompagnement des dirigeants du pays et des bailleurs de fonds en matière de financement des initiatives culturelles. Pour que la culture puisse jouer pleinement son rôle dans la construction de notre pays, il faudrait qu’on arrive à créer des institutions dignes de ce nom et des vraies entreprises pour la promotion de la culture. La culture est l’un des premiers facteurs de développement. C’est la seule richesse qui reste à un être humain, lorsqu’on a tout perdu. Nous nous devons donc de la préserver.

Qu’est ce qu’ATT junior fait en dehors des spectacles ?
Permettez-moi de faire une distinction entre les spectacles sur la scène et les autres types que j’appelle affectueusement les spectacles de la vie. Et pour répondre à votre question, je dirais qu’en dehors de la scène, je vis l’humour dans ma vie de tous les jours. Que ce soit auprès de ma petite fille et de ma femme ou au sein de ma structure de production TACFEM PROD.

 

Quelles sont les difficultés auxquelles ATT Junior est confronté dans son métier ?
Dans mon art, ma plus grande difficulté est le manque de partenaire et de financements pour la production de mes spectacles et de mes œuvres. Au-delà de la comédie et de l’humour, j’ai plein d’idées pour la promotion de la culture malienne. Lesquelles restent toujours vaines, faute de moyens. Je voudrais remercier le journal ‘’Le Flambeau’’ pour cette tribune qui me permet de communiquer et de partager mes projets avec le public. Cette rubrique ‘’Culture’’ doit être parrainée par le ministère de la Culture et sponsorisée par les structures qui respectent et croient en notre patrimoine culturel.

 

 

Quels sont les projets à court, moyen et long termes d’ATT Junior.
Je viens récemment de mettre une structure de production en place et nous sommes actuellement en tournage de Gags pour le divertissement du public Malien. Je profite pour informer les lecteurs que nous sommes à la recherche de sponsors et de partenaires pour ce projet. A moyen terme, j’envisage une tournée nationale avec mon tout dernier “One Man Show“ intitulé “Mali Gnoumamb’’ et je suis également à la recherche de sponsors et de partenaires pour ladite tournée. Et dans le long terme, j’envisage de faire de ma structure de production TACFEM PROD, une véritable entreprise culturelle au service du développement de notre pays. Et enfin, le dernier projet dans le long terme : je voudrais mettre en place une association de lutte contre les coups d’états en Afrique surtout au Mali (rires).

 

Quel est le message d’ATT Junior à l’endroit du peuple malien et du nouveau président ?
ATT Junior lance un message de paix, de solidarité et d’unité à l’endroit de tous les maliens et maliennes afin de pouvoir sortir de cette crise sans précédents que traverse le Mali. Au nouveau président de la République, j’adresse toutes mes sincères félicitations pour sa victoire. Je l’invite à respecter ses engagements notamment d’être le Président pour le Mali, le président du Mali d’abord, le président de l’honneur, de la dignité et du bonheur de tous les maliens du Nord, du Sud, de l’Est et de l’Ouest. Je l’invite à tout mettre en œuvre pour l’unité de la nation et la résolution de la crise de l’école malienne.

Source: Le Flambeau

Vous allez aimer lire ces articles

Côte d’Ivoire : le reggaeman Tiken Jah devenu persona non grata ?

Ami Yerewolo, rappeuse malienne: «J’amorce l’année 2022 par une chanson dédiée à la spiritualité»

Babani Koné entame l’année avec « Bai bi yere ye »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct