1er congrès extraordinaire du HCUA : Sous le signe de fusion des mouvements

Le mercredi 12 janvier 2022, s’est ouvert à Kidal, le 1er Congrès extraordinaire du Haut conseil pour l’Unité de l’Azawad (HCUA). La cérémonie d’ouverture était présidée par l’Amenokal de l’Adagh, en  présence du gouverneur de la région de Kidal, du secrétaire général du HCUA, du chef de cabinet du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, du président du CSP, président en exercice de la CMA, du ministre des Maliens Etablis à l’Extérieur et de l’Intégration africaine,  ainsi que des délégations du Niger, du Burkina Faso, de la Mauritanie, d’Arabie-Saoudite, d’Algérie, et de la Libye, de la Diaspora et des Mouvements signataires, de la Minusma sans oublier les représentants des chefs coutumiers traditionnels de Bamako.

Le président de l’Autorité Intérimaire de Kidal, colonel Hassan Fagagah, a également salué  cette belle initiative du HCUA et remercié Mohamed Ag Intallah.

Dans leurs déclarations de fusion des mouvements, le secrétaire général de l’Ex-MSA-C, le secrétaire général de l’Ex-FPA, ceux de l’Ex-MPSA et de l’Ex- CJA-E, après avoir remis les drapeaux, ont réitéré leur volonté d’aider au renforcement de la paix.

Le chef de la délégation nigérienne, au nom de l’Aïr et sa population, a salué la présence des délégations tout en reconnaissant les efforts des mouvements sous le leadership du président du HCUA, pendant la crise.

Tour à tour Hamoune Ould Ali, Haballa Ag Hamzata, Fahad Ag Almahmoud, Mossa Ag Acharatman, Mohamed Ould Matali, et le représentant de la CMI, ont rappelé l’importance de ce Congrès et la mise en œuvre de l’accord de paix issu du processus d’Alger, au-delà des discours et autres  déclarations, précise Mossa Acharatman.

Les représentants des mouvements se sont succédé au pupitre et ont procédé à leur déclaration. Ils ont ensuite remis des drapeaux de l’Ex-MSA-C, de l’Ex-FPA,  de l’Ex-MPSA et  de l’Ex- CJA-E, au président du HCUA. « Ce Congrès est celui de l’espoir. Un travail de longue haleine et ils dissent être satisfaits de son aboutissement. Nos encouragements aux mouvements et l’ensemble du comité de l’Azawad pour la paix et le vivre ensemble », indiquent-ils.

Au cours  des assises de Kidal, les participants ont entériné de nouvelles adhésions et renouvelé  les structures de leur organisation pour la redynamiser et pour mieux l’adapter aux réalités du terrain, tout en réaffirmant leur attachement à la paix et en condamnant toutes formes de violences.

Le Gouverneur de Kidal, le colonel Fodé Malick Sissoko au nom des plus hautes autorités du Mali, a remercié le secrétaire général du HCUA, pour les efforts au retour de la paix à Kidal et sur l’ensemble du territoire national. « Le Mali traverse une crise les plus problématiques avec les sanctions de la Cédéao, compte sur le soutien des uns et des autres afin de donner une chance au développement », dira le gouverneur.

« Autant la tenue des élections au Mali est une priorité pour les Etats de la Cédéao et la communauté internationale, autant la mise en œuvre de l’accord pour la paix est une priorité pour les mouvements signataires », a déclaré le président du CSP, président en exercice de la CMA, Bilal Ag Achérif.

« Les Congrès ordinaires, tenus en 2014 et 2019 ont révélé, avec succès, la vitalité de notre organisation dans toute sa profondeur et dans toute sa diversité. En ce moment historique de la vie de notre organisation, il nous est apparu normal, sinon fondamental, de prendre conscience aussi bien de nouvelles réalités que des enjeux à venir, à la dimension de la maturité démontrée par nos vaillants militants, le professionnalisme exemplaire de nos forces armées de défense et de sécurité et le dynamisme avéré de notre société civile dans tous les secteurs.

Fidèle à son ambition d’unification des forces vives de l’Azawad et guidé par le souci de fédérer les efforts des différents acteurs ayant les mêmes idéaux et les mêmes objectifs, le Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad a mis en commun ses actions avec le MNLA et le MAA pour créer la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) signataire de l’Accord de Paix et de Réconciliation issu du processus d’Alger.

Comme nous l’avons toujours affirmé, nous réitérons encore, ici, notre adhésion à la paix, à la stabilité et à la concorde. Au cours de l’intermède de temps qui s’est écoulé depuis le dernier congrès ordinaire, tenu en 2019, des événements tristes pour certains, prometteurs pour d’autres se sont déroulés et notre organisation a su être résiliente et garder intacte la stabilité souhaitée.

La marque de confiance dont jouit le HCUA », a affirmé dans son discours programme, le secrétaire général du HCUA, Alghabas Ag Intalla.

Le chef de Cabinet du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Homini Belco Maïga,  a porté le  message des autorités de la Transition.  « J’ai été invité au nom du ministre de la Décentralisation et de l’Administration territoriale, porte-parole du gouvernement, pour porter un message à l’occasion du 1er Congrès extraordinaire du Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad (HCUA). Au  message de bienvenu du président du CSP, président en exercice de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA),  je  porte ici le message du président de la Transition, chef de l’Etat, le message du Premier ministre et de l’ensemble du gouvernement du Mali. Un message dans le sens du dialogue, et de l’apaisement. Le Gouvernement accepte, la main tendue du Cadre stratégique permanent (CSP) et rassure qu’une suite sera donnée à ce Congrès », a-t-il dit.

Pour rappel, Le Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad est une organisation politico-militaire né de la volonté populaire de créer un cadre qui consacre le concept de l’unité dans l’action et la modernité. Il se veut le défenseur des revendications légitimes des populations de l’Azawad.

Correspondance particulière

(De Boubacar Diakité Sarr, depuis Kidal)

Source: Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

L’Africom confirme la présence de Wagner au Mali

URGENT: LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ DANS LA RÉGION DE GAO : L’ARRESTATION DE ALLILI PAR LES FORCES ARMÉES MALIENNES

Mali : un convoi militaire français bloqué pendant quelques heures à l’entrée d’Ansongo

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct