Arrestation de jihadistes à Gao, dans le nord du Mali

L’armée malienne annonce l’arrestation de six personnes après des tirs à l’arme lourde dans le nord du pays. Des tirs d’obus de mortier tombés à Gao. Ils n’ont fait ni victimes, ni dégâts, mais ils viennent rappeler que les groupes jihadistes n’ont pas disparu de la région.
soldats armee malienne nord-mali

Affaiblis, les islamistes restent néanmoins actifs dans le nord du Mali. Ils viennent encore une fois de le démontrer, en tirant trois obus sur Gao, la principale ville du septentrion malien. Il n‘y a pas eu de victimes, les tirs ont même raté leur cible. Mais les observateurs s’interrogent : comment s’organisent ces islamistes alors qu’il y a bientôt un an, jour pour jour, ils ont été défaits dans les principales villes du nord du Mali par les forces franco-africaines ?

Quelques éléments de réponse viendront avec les six suspects arrêtés près de Gao après les tirs d’obus. Deux des personnes arrêtées sont connues pour être proches du Mujao, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest. A Kidal, au nord-est, on se souvient qu’à la mi-décembre, deux casques bleus avaient été tués lors de l’attentat revendiqué par les jihadistes. Et dans la même ville ce jeudi, un homme qui s’approchait du camp militaire malien portait une arme illégalement. Découvert, il a pu s’enfuir.

tags: AQMI – Mali – Terrorisme
Fiche Pays :

Vous allez aimer lire ces articles

Le Mali se retire de tous les organes et instances du G5 Sahel

Pourparlers algéro-américains sur l’accord de paix et de réconciliation au Mali

Le Mali se retire de l’organisation régionale G5 Sahel (communiqué)

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct