“Danger pay” pour les soldats US déployés au Niger, au Mali et dans le nord du Cameroun

Lundi dernier, le Pentagone a annoncé que la prime pour “danger immédiat” (la “imminent danger pay” ou IDP) sera désormais versée aux militaires et employés du DoD déployés dans trois pays du Sahel: le Niger (où 4 bérets verts ont été tués en octobre), le Mali et le nord du Cameroun (photo ci-dessus US Army Africa). Le droit à cette prime est rétroactif au 7 juin 2017.

La décision doit encore être approuvée par la Maison Blanche.

Cette IDP s’élève à 225$ par mois (7,50$ par jour) et est versée aux personnels qui évoluent dans des zones de combat, des pays où la menace terroriste est élevée, des pays en état de guerre civile etc.

Les employés du DoD qui étaient déployés dans ces trois pays recevaient déjà une prime de 150$ qui sera réduite d’un tiers.

Les militaires déployés dans plusieurs pays d’Afrique étaient déjà concernés par cette prime. Il s’agissait des pays suivants: Algérie, Burundi, RDC, Cote d’Ivoire, Djibouti, Erithrée, Ethiopie, Kenya, Ouganda, Tchad.

Le dos verse pour sa part une prime baptisée “Danger Pay Allowance”

ouest-france.fr

Vous allez aimer lire ces articles

Wagner au Mali provoque un pic de réfugiés en Mauritanie

LA REGION DE KIDAL AU CŒUR DE LA PROMOTION DE LA BONNE GOUVERNANCE : LES ACTEURS DE LA COMMANDE REQUINQUÉS À TRAVERS DEUX SESSIONS

La MINUSMA affrète des hélicoptères pour le redéploiement des éléments des bataillons reconstitués de Kidal et Gao

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct