Kidal sous occupation, IBK en colère

serval misma minusme kidal armee francaise malienne tchadienne

Sans doute, la situation qui prévaut à Kidal ne finit pas d’embarrasser voire d’angoisser  le Président IBK qui vient de donner de la voix en marge des travaux du somment extraordinaire de la CEDEAO à Dakar au Sénégal. Lors de sa rencontre avec les maliens vivant sur le sol sénégalais, le chef de l’Etat a fait une lamentation poignante. Pour lui,  « la situation à Kidal est insupportable, inadmissible et intolérable ».

Rappelant sa mise en garde devant l’assemblée générale des Nations Unies, le président français François Hollande et bien d’organisations sécuritaires, le Prési de tous les maliens a dit haut et fort qu’il y a des limites.

Crachant le langage de la fermeté, il a tenu à préciser que Kidal ne sera pas l’enclave de Cabinda. Un Etat dans un Etat, comme dirait l’autre.

 

Au-delà des grands discours, Kidal demeure  toujours sous occupation du groupuscule MNLA,  régnant en maître absolu dans les locaux du gofernorat et ayant sous contrôle la radio nationale. Doit-on penser  à une impuissance (pour le moment) du Prési IBK qui n’a fait déplorer la situation qui prévaut sans pourtant réussir  à rétablir l’ordre républicain dans la cité des ifogas.

Source: Le Scorpion

Vous allez aimer lire ces articles

Malgré les patrouilles des FAMa, l’insécurité ne faiblit pas à Ansongo

Mali Rester ou partir ? L’heure des choix a sonné pour Paris et les Européens

A l’occasion de son congrès : La CMFPR2 tend la main aux MPGK

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct