Marche pacifique et ville morte à Tombouctou dans le nord du pays

marche pacifique tombouctou nord pays mali

Les ouvriers et commerçants de la ville de Tombouctou ont marché vendredi matin pour exprimer leur mécontentements face “au refus des autorités de leur octroyer des marchés au profit aux étrangers”, a appris à Xinhua d’un journaliste local qui a suivi la marche.

Selon lui, la marche qui a abouti au gouvernorat de Tombouctou, a mobilisé une grande foule de commerçants détaillants et d’ouvriers.

Après la libération en janvier 2012 de la ville de Tombouctou des mains des groupes terroristes qui y avaient détruits des mausolées de chef religieux musulmans, la cité est en pleine reconstruction.

“Nous sommes là depuis deux ans sans activité. Nous avons subi les souffrances de l’occupation. Maintenant que les occupants sont partis, les autorités donnent tous les marchés aux étrangers à notre détriment, nous, autochtones qui sommes restés sur place. Nous ne bénéficions de rien”, a déclaré à la presse le porte- parole des manifestants.

“Les boutiques sont fermées, les ouvriers n’ont pas travaillé. Aujourd’hui, c’est la ville morte ici à Tombouctou”, a-t-il ajouté.

Selon la même source, c’est la première manifestation de contestation à Tombouctou depuis la libération de la ville des mains des terroristes.

Agence de presse Xinhua

Source: Xinhua

Vous allez aimer lire ces articles

Une délégation pluridisciplinaire de la MINUSMA à Djebock, localité ciblée par des attaques terroristes

France/ Sahel: Les plans de Macron pour l’après-Barkhane

Rénovation du stade municipal de Niafunké : employer les jeunes pour réduire leur vulnérabilité à la violence communautaire

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct