Monument de l’Indépendance de Goundam : Les travaux de réhabilitation lancés par l’ONG Oumou Vision

Les populations de Goundam ont fait d’une pierre deux coups, le 22 septembre 2022. En plus de la célébration des 62 ans de l’accession du Mali à la souveraineté nationale et internationale, elles ont procédé au lancement des travaux du projet de réhabilitation de la place d’Indépendance de Goundam à Bamako, couplé à la pause de la première pierre du démarrage des travaux à Goundam. C’était à Azalai Grand Hôtel de Bamako, sous la présidence de l’ancien ministre Oumar Ibrahim Touré, parrain de l’évènement. Plusieurs anciens ministres de la région de Tombouctou ont tenu à être des témoins de cette journée, en plus du Maire de la Commune rurale de Goundam, Mahamane Alidji Cissé, et autres ressortissants de Goundam et leurs amis. Ce projet est initié par le mouvement Oumou Vision qui est un groupe d’initiatives et d’actions qui portent la vision et les valeurs d’Oumou Sall Seck que sont: la dignité humaine, la solidarité, la participation utile à la vie publique.

 

L’organisation  est  née  d’une volonté  de  devenir un acteur d’utilité sociale  dans une logique de contribution  au processus de  développement de nos territoires. De  l’avis du président d’honneur  d’Oumou  Vision, Mohamed  Aly Ibrahim Cissé, la réhabilitation de la place de l’indépendance  portée  par Oumou Vision est l’expression d’une volonté forte. Ce  coup d’envoi  marque  le début effectif  des travaux qui font  ainsi d’un rêve une réalité. L’édification de cet espace, dit Mohamed Aly, répond à un besoin  impératif. «Le projet fera de la place  de l’indépendance le plus bel  endroit de la ville de Goundam dont le cadre sera aménagé  de manière à assurer les services et des équipements nécessaires aux festivités, accueils, et réceptions. En  somme, il s’agit de valoriser le patrimoine  historique  du centre  ville, ce qui  donnera  un attrait  touristique, et en fera un lieu de sortie et d’animation pour tous», a précisé le président d’honneur de l’ONG Oumou Vision. Il a remercié les uns et les autres sans  la contribution  desquels le projet ne verrait pas le jour. «C’est  avec une grande fierté que je vous remercie pour vos contributions pour  aider à la réalisation de ce projet. Je remercie les autorités  municipales  de Goundam pour leur  engagement  et dévouement  dans la réalisation de ce projet. Je remercie aussi le Directeur général du cabinet d’architecture SPAD (Bureau d’études techniques et d’architecture), Abdorahamane Ag Hantafaye, qui a pris en charge les études techniques et architecturales du projet», a-t-il dit.

Le DG de SPAD, Abdorahamane Ag Hantafaye, a, dans la présentation du programme architectural, proposé deux phases. Dans un premier temps, il y aura l’aménagement  de  la cour, la construction de la clôture, la construction d’une tribune, la construction d’un monument. Dans un second temps, dit-il, il y aura la construction d’une salle polyvalente (foyer des jeunes).

Le Maire de Goundam  s’est dit aussi ému du soutien et de la mobilisation des populations de Goundam autour du projet. «Avec ces personnalités de marque à ce lancement, notre rêve est désormais une  réalité  à l’instar du projet  de réhabilitation de la place d’indépendance de Tombouctou réalisée. Je remercie tous les contributeurs sans lesquels  la place de l’indépendance de Goundam ne serait pas réalisée», a conclu  le Maire Mahamae Alidji Cissé.

Le parrain, Oumar Ibrahim Touré, a invité les uns et les autres à l’union, au rassemblement  autour  de Goundam. «Je remercie l’ONG Oumou Vision pour sa vision pour Goundam, un projet extrêmement important pour la ville, qui va changer  son visage. Pour  terminer, je demanderai  à chacun d’entre nous, de ne  plus laisser  Goundam souffrir  des querelles politiques. Regardons dans la même  direction, dans  le même sens, unissons  nous quand il s’agit de Goundam pour son développement», a conclu Oumar Ibrahim Touré.

Hadama B. FOFANA

Source: Le républicain mali

Vous allez aimer lire ces articles

Le rapport de All Eyes On Mali : une vérité à revérifier

Mali : 66 terroristes tués par l’armée en novembre

Les Casques bleus repoussent l’attaque contre une nouvelle base au Mali (ONU)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct