Niafunké : LES BANDITS SÉVISSENT TOUJOURS

Cinq travailleurs de la société chargée de l’installation de la fibre optique ont été assassinés samedi dernier. Les faits se sont déroulés à 3 km à l’ouest de la ville de Dianké précisément dans le village de Gonfo (Cercle de Niafunké). Parmi les victimes se trouvent 4 Maliens et un Togolais travaillant pour la même société. Selon les témoignages des populations sur place des individus armés non identifiés ont d’abord arrêté les 5 personnes avant de les abattre en tirant des balles dans leurs têtes et emporté leur véhicule.
Selon un proche d’une des victimes, des hommes armés les avaient déjà arrêtés en leur interdisant de poursuivre les dits travaux dans la zone. Les autorités locales et les FAMA basées à Léré ont récupéré les corps avant avec l’aide de la population locale avant de procéder à leur enterrement à Léré. La peur et l’indignation regagnent les populations attristées qui se demandent tout ça pourquoi? Et par qui ? Et surtout à quand la fin de cette insécurité ?

Sékou A. MAÏGA
AMAP-Niafunké

 

Source: Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Wagner au Mali provoque un pic de réfugiés en Mauritanie

LA REGION DE KIDAL AU CŒUR DE LA PROMOTION DE LA BONNE GOUVERNANCE : LES ACTEURS DE LA COMMANDE REQUINQUÉS À TRAVERS DEUX SESSIONS

La MINUSMA affrète des hélicoptères pour le redéploiement des éléments des bataillons reconstitués de Kidal et Gao

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct