Patrouilles mixtes de la Force et de la Police des Nations unies à Aguelhok et Tessalit

La Police des Nations unies (UNPOL) et la Force de la MINUSMA ont mené le 16 juin 2022 des patrouilles mixtes dans les villes d’Aguelhok et de Tessalit dans la région de Kidal, au Nord du Mali.

 

À Aguelhok, l’équipe a sillonné la ville dans l’esprit de renforcer la protection des civils à travers une police de proximité. Au-delà de la synergie entre les deux composantes en uniforme de la MINUSMA, ces patrouilles mixtes ont été appréciées, aussi bien par les populations que par les autorités locales.

Le premier adjoint au maire d’Aguelhok, Baba ALBERT, a exprimé sa satisfaction concernant les patrouilles mixtes dans sa commune. « Le contingent tchadien et la population d’Aguelhok ont tissé une cohésion exceptionnelle. Je remercie la MINUSMA pour les efforts qu’elle déploie pour la sécurité des personnes et des biens. C’est une aubaine que la Police des Nations unies ait cet objectif », a indiqué le Maire. Cette opération permet de renforcer le sentiment de sécurité des communautés et la confiance entre la population et les Casques bleus.

Une initiative bénéfique selon les autorités de Tessalit

Le 14 juin 2022 à Tessalit, le premier arrêt de la patrouille mixte a été réservé à la Mairie. Les Casques bleus y ont rencontré le maire, Ousmane Ag ABDOLLAH et le chef du village, Amihachal Ag OSSAD, pour leur présenter l’opération. Les deux autorités ont exprimé leur « satisfaction pour cette initiative qui ne peut qu’être bénéfique pour la population ». Tout en confirmant leur adhésion, ils ont « remercié la MINUSMA pour tous les efforts au profit de la population de la commune ». Au terme de ces échanges, la patrouille mixte a sillonné les grandes artères de Tessalit.

Depuis plusieurs mois, le bureau régional de la MINUSMA à Kidal a intensifié et étendu ses activités au profit des populations de l’ensemble des cercles de la région, afin de maintenir mais aussi d’alimenter les bonnes relations entretenues avec les communautés et les autorités régionales. Les patrouilles bimensuelles mixtes renforcent ainsi la présence de la Police des Nations unies dans les localités de Tessalit et Aguelhok.

Source : MINUSMA

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : 7 civils tués à Assaylal dans la région de Ménaka

le gouvernement confirme le bilan de 42 soldats tués dans l’attaque jihadiste à Tessit

42 militaires et 37 terroristes tués à Tessit : le gouvernement décrète un deuil national de trois jours

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct