Scènes de violences à Kidal, dans le nord du Mali

manifestation pro mnla kidal

Des scènes de violence ont éclaté à Kidal, dans le nord-est du Mali, jeudi 14 novembre. Plusieurs partisans de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) y ont saccagé des bâtiments publics en signe de protestation contre la décision de leurs chefs de quitter ces locaux.

D’après des habitants et une source militaire africaine joints sur place, quelques dizaines de femmes et de jeunes partisans du MNLA tenaient depuis jeudi matin un sit-in devant le gouvernorat pour empêcher l’évacuation promise.

Mais la manifestation a dégénéré, des jeunes ont saccagé et brûlé une partie du gouvernorat, du trésor public et d’un bâtiment de l’éducation nationale situé à proximité. La ville de Kidal, fief historique des rébellions touareg, est le théâtre d’incidents violents fréquents.

Source: Le monde

Vous allez aimer lire ces articles

Le Mali se retire de tous les organes et instances du G5 Sahel

Pourparlers algéro-américains sur l’accord de paix et de réconciliation au Mali

Le Mali se retire de l’organisation régionale G5 Sahel (communiqué)

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct