Tessit : des projets à impact rapide pour accompagner le retour de l’autorité de l’Etat au profit des communautés

Les 28 et 29 Avril 2021, le Chef du Bureau régional de la MINUSMA à Gao, Mohamed El Amine SOUEF s’est rendu à Tessit, à 160 km de la Cité des Askia. Sur place, dans le cadre d’une colonne foraine, il y a lancer trois projets à impact rapide d’une valeur de plus de 68 millions de francs CFA.

C’est en compagnie d’un conseiller spécial du Gouverneur de la région de Gao, des responsables des services régionaux de la santé, du développement social, du plan et de la statistique, que le chef du bureau régional de la MINUSMA a effectué cette visite de deux jours dans la ville de Tessit. Une mission qui a aussi enregistré la présence de plusieurs équipes de la MINUSMA dont celles des Droits de l’homme, des Affaires civiles, des Affaires politiques, de la communication et de l’unité de coordination des opérations de la MINUSMA. « Nous avions fait un inventaire des besoins de Tessit lors de notre dernier passage ici. Nous ne pouvions pas tout réaliser à la fois mais sommes disposés à entamer par quelques projets. Notre mandat ici consiste à appuyer le retour progressif des autorités maliennes. Je suis heureux de vous annoncer que la MINUSMA a déjà décaissé le financement de trois projets que sont la réhabilitation et l’équipement de la sous-préfecture de Tessit, la réhabilitation et l’équipement de la mairie de Tessit et la construction d’un forage au camp des FAMa pour permettre aux populations de disposer de l’ancien forage qu’elles partageaient ensemble » a lancé Mohamed El Amine SOUEF, Chef du bureau régional de la MINUSMA à Gao.

« Nous sommes honorés de recevoir encore la MINUSMA à Tessit dans le cadre de la réalisation de certains projets. Nous ne nous attendions pas à ce que ces projets soient réalisés de sitôt. Nous espérons que les entreprises d’exécution qui sont d’ailleurs de chez nous, feront un travail à hauteur de souhait et dans l’intérêt de nos communautés », a déclaré Abdoul Malick Ag AHNA, adjoint au maire de la commune rurale de Tessit. Et le chef du bureau régional de la MINUSMA d’ajouter, « au-delà des trois premiers, trois autres projets sont en cours de validation. Il s’agit de l’électrification de la ville de Tessit, le financement d’une activité génératrice de revenus pour les femmes d’ici et la mise en fonction du bac de Lellehoye ».

Par ailleurs, M. SOUEF a profité de l’audience pour sensibiliser les populations sur les mesures de lutte et de prévention contre la Covid-19, avant de lancer un appel aux autorités communales en faveur du renforcement de la cohésion sociale et du vivre ensemble entre les communautés Tamashek, Songhaï, Arabe, Jarma, Mossi et Peul qui partagent les ressources de la zone, pour un développement durable et une redynamisation du tissu social effrité par la crise sécuritaire.

Pour sa part, Diabiri ABDOULAYE, Conseiller spécial du Gouverneur a exhorté les communautés à renforcer les efforts consentis pour transcender les différentes difficultés pendant que les autorités régionales s’attellent à agir. « Nous remercions énormément notre partenaire incontournable, la MINUSMA, qui accompli des actes salutaires pour la stabilisation de notre pays. Nous sommes fiers d’être ici avec elle pour vous rencontrer afin d’échanger avec vous sur les défis du terrain. Les autorités feront tout ce qui est possible pour atténuer les difficultés que vous rencontrez au quotidien » a-t-il déclaré.

Durant les deux jours, plusieurs rencontres ont été effectuées par les représentants des différentes sections de la MINUSMA présentes. Des partis politiques aux organisations de femmes en passant par les groupes armés, la délégation a pris le soin de s’entretenir avec chaque acteur. « Nous les femmes de Tessit, sommes vraiment dans le besoin. Nous sommes soulagés par le fait d’avoir entendu du chef du bureau qu’un projet sera financé pour nous. Nous sommes impatientes pour cela car nous manquons d’activités à cause de la situation sécuritaire qui a fait venir des centaines de déplacés à Tessit » a témoigné Saouda TOURÉ, Présidente locale de la CAFO.

La sécurisation de cette mission a été assurée par le contingent britannique de la MINUSMA. Celui-ci a également assuré plusieurs patrouilles dans la localité pendant des semaines et ce dans le cadre de son mandat de protection des civils. Une activité saluée par le Chef du camp des FAMAs à Tessit, le Capitaine Alhassane NIARE : « la présence du contingent britannique en ce moment est un ouf de soulagement pour nous. Nous apprécions leur collaboration qui se fait avec professionnalisme. C’est le lieu aussi de remercier la MINUSMA qui va réaliser ce point d’eau dans notre camp, une grosse épine tirée de notre pied ».

Bureau de la Communication Stratégique et de l’information publique de la MINUSMA

Vous allez aimer lire ces articles

Le billet sciences du week-end. Désertification : le fléau silencieux

Nord Mali : Des femmes sollicitent le retour de l’État

Ansongo : Deux camions braqués par des bandits

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct