Trois soldats maliens tués par l’explosion d’un EEI au centre du Mali (DIRPA)

Trois soldats maliens ont été tués et cinq autres blessés suite à l’explosion d’un engin explosif improvisé (EEI) lors du passage d’un véhicule militaire du centre d’entraînement, selon un communiqué publié vendredi par la Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (DIRPA).

L’explosion a eu lieu ce vendredi aux environs de 12H25 (heure locale) et les blessés ont été transportés à Gao, dans le nord du Mali, grâce au concours de la Force française Barkhane.

Cette attaque met fin à quelques semaines de répit dans les attaques des réseaux terroristes contre les Forces armées maliennes (FAMa) dans cette région où elles sont notamment ciblées par des embuscades meurtrières.

Au début du mois d’avril, un militaire malien a été tué et quatre autres blessés dans l’attaque d’une position des FAMa à Konnan de la région de Mopti, au centre du Mali.

Source : Xinhua

Vous allez aimer lire ces articles

Le billet sciences du week-end. Désertification : le fléau silencieux

Nord Mali : Des femmes sollicitent le retour de l’État

Ansongo : Deux camions braqués par des bandits

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct