Washington accuse la Russie d’intensifier une campagne de “désinformation” au Mali

Les Etats-Unis ont accusé mardi la Russie de renforcer sa campagne de “désinformation” au Mali, affirmant qu’elle tentait de détourner l’attention des “atrocités” commises par la société militaire privée Wagner, réputée proche du Kremlin.


Depuis le début de la réduction de la présence militaire française au Mali, des responsables occidentaux pressent pour que le pays en crise se détourne du groupe russe Wagner, dont les mercenaires sont soupçonnés d’exactions en Libye, en Centrafrique ou en Syrie. Dans un rapport, le département d’Etat a déclaré que le groupe Wagner et d’autres entités liées à Evguéni Prigojine, richissime homme d’affaires considéré proche du président Vladimir Poutine, “profitent des circonstances agitées, en utilisant la désinformation” pour favoriser la Russie. “Le recours accru à la désinformation par la Russie et l’utilisation du groupe Wagner à travers l’Afrique a laissé une traînée de mensonges et de violations des droits humains.” “Alors qu’un nombre croissant de rapports indiquent que le groupe Wagner a commis des atrocités au Mali depuis son arrivée en 2021, la Russie, par sa propagande et sa désinformation continue de diffuser de faux récits pour détourner l’attention et éviter toute responsabilité”, précise le rapport. Le département d’Etat accuse la Russie de propager la ligne officielle des autorités maliennes, dominées par les militaires, qui affirment que ses troupes ont “neutralisé” des jihadistes en mars dans le village de Moura. L’armée malienne et des paramilitaires russes ont été accusée de s’être livrés à un massacre de civils dans cette localité. Dans un rapport, l’ONG Human Rights Watch a fait état de l’exécution sommaire fin mars de 300 civils par des soldats maliens associés à des combattants étrangers. Le département d’Etat a également rappelé les allégations de l’armée française, selon laquelle des mercenaires russes ont enterré des corps près d’une base afin d’accuser la France de crimes de guerre au Mali. En février, la France a annoncé réduire sa présence militaire au Mali, après une opération longue de près de 10 ans pour combattre les jihadistes. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé la France d’avoir une “mentalité coloniale” vis-à-vis du Mali, affirmant que le groupe Wagner était présent dans ce pays sur une “base commerciale”. La bataille pour l’influence en Afrique se produit alors que les relations entre les Occidentaux et la Russie se sont fortement détériorées en raison de son invasion de l’Ukraine.

AFP

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : 42 soldats tués dans l’attaque de Tessit

Mali : Le Président de la Transition ,Chef de l’État à décrèté trois (3) jours de deuil national , à compter du jeudi 11 août 2022, à zéro heure sur toute l’étendue du territoire national en hommage aux victimes civiles et militaires de l’attaque terroriste perpétrée à Tessit , le dimanche 07 août 2022.

Mali : Le Président de la Transition ,Chef de l’État à décrèté trois (3) jours de deuil national , à compter du jeudi 11 août 2022, à zéro heure sur toute l’étendue du territoire national en hommage aux victimes civiles et militaires de l’attaque terroriste perpétrée à Tessit , le dimanche 07 août 2022.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct