Côte d’Ivoire – Aicha Koné : «Pourquoi j’ai chanté pour Assimi GOÏTA … »

La diva de la musique ivoirienne, Aicha Koné, a dévoilé les raisons pour lesquelles elle a fait une chanson en hommage au chef de la Junte malienne, Assimi Goïta.

Aicha Koné : ‘’Le combat que mène aujourd’hui Assimi Goïta, n’est pas celui du Mali seul”

La chanteuse Aicha Koné est au cœur d’une vive polémique qui enflamme présentement les réseaux sociaux. En effet, la diva de la musique ivoirienne a dévoilé une chanson faisant les éloges du chef de la junte malienne, Assimi Goita.

Ce qui surprend et choque de nombreux observateurs quand on sait que plusieurs soldats ivoiriens sont détenus à Bamako depuis plus d’un mois.

Dans un entretien accordé à un confrère malien, elle a donné les raisons pour lesquelles elle a fait cette chanson.

« On ne peut pas plaire à tout le monde. Moi je pense que le combat que mène aujourd’hui Assimi Goïta n’est pas celui du Mali seul et je crois que nous allons nous en rendre compte plus tard. Il est sur la voie de continuer un combat mené par nos devanciers pour la liberté de l’Afrique. Si nous disons que nous sommes panafricains, nous devons comprendre les choses dans ce sens. Moi, je suis une artiste chanteuse et je soutiens Assimi parce que c’est un panafricain. Même si je ne suis pas du Mali, je pense que c’est un combat collectif. Si le Mali sort vainqueur de ce combat, nous aurons tous eu la victoire », a-t-elle indiqué.

La diva de la musique ivoirienne a également précisé qu’elle n’ a jamais rencontré Assimi Goita.

« Je vois Assimi Goïta à la télévision, je ne le connais pas physiquement. Mais c’est sa vision pour l’avancée du continent africain que j’ai aimée et qui a inspiré cette chanson. Nous sommes à la recherche de jeunes africains qui connaissent nos valeurs et de dirigeants qui nous aideront à sortir de la précarité. J’ai fait cette chanson en l’honneur d’Assimi Goïta du Mali, de Mamadi Doumbia de la Guinée et Damiba du Burkina Faso. Nous sommes dans le vent du changement. Il faut que les africains ouvrent les yeux. Il y a eu de l’avancée. Des mentalités sont en train de changer. Et Assimi Goïta est sur cette voie. Beaucoup d’africains devraient le suivre dans cette lancée car c’est un enfant du continent et si tout le monde l’aide à avancer dans le travail qu’il fait au Mali, tout le continent aura la paix », a-t-elle confié.

Puis d’ajouter : « Si je veux retourner dans mes origines, le père de ma mère vient de Sikasso au Mali. Il s’appelait Moussa Traoré et était de la lignée royale. Il est venu en Côte d’Ivoire et a eu ma mère après avoir épousé ma grand-mère. Mais je connais Sikasso parce que je vais voir les parents de mes grands- parents. Sinon, je suis originaire de Boundiali, non loin de Tengrela en Côte d’Ivoire », a-t-elle révélé.

Dans une autre vidéo publiée sur la toile, Aïcha Koné a fait savoir qu’elle est aussi préoccupée par la situation des soldats ivoiriens détenus au Mali. Elle espére qu’ils seront libérés.

 

Source: afrique-sur7.ci

Vous allez aimer lire ces articles

Côte d’Ivoire: Emma Lohoues devient écrivain, voici son livre

Mali: la chanteuse Oumou Sangaré fait ses premiers pas dans le cinéma

Tiken Jah Fakoly : l’éternel dénonciateur

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct