Décès du reggaeman et rasta U Roy : La mort d’un Pape, d’une légende du Reggae

Le mouvement Rastafari et le monde du reggae ont été endeuillés par le décès, le 17 février 2021, d’U Roy, une légende du reggae. La cause de son décès n’a pas encore été communiquée. De son vrai nom Ewat Beckford Aka, U Roy est né le 21 septembre 1942 à Jones Town en Jamaïque. Il faisait partie des précurseurs du reggae qui ont fait danser beaucoup de Maliens à partir des années 70, avec ses morceaux fétiches “I am a Ganjaman” (je suis un ganjaman), “Natty Rebel” (1976) et “Jah Son of Africa” (1978). Il est parmi les musiciens à avoir révolutionné le reggae dans les années 1970, ouvrant ainsi la voie aux artistes comme Bob Marley, Alpha Blondy, Tiken Fakoly, Lucky Dube et inspiré les premiers rappeurs à New York. Figure emblématique du reggae jamaïcain, U Roy était l’un des pionniers du style DJ.

urnommé Daddy, Godfather ou The Originator, U-Roy est un pionnier, un défricheur musical, le genre d’artistes qui a changé à jamais le cours de la musique reggae. U-Roy est l’un des tout premiers Jamaïcains à graver son phrasé (chanson) légendaire sur des disques, ouvrant la voie à des générations et des générations de deejays qui feront évoluer le style. U Roy était adulé par le public des sound systems et reconnu par ses pairs. Sa riche carrière musicale commence en 1961, quand il devient DJ de différents sound systems. Il travaille ainsi avec King Tubby à l’époque où il expérimente le dub. Avec U Roy comme DJ, le sound system de King Tubby devient extraordinairement populaire et U Roy connaît alors la célébrité.

Il enregistre pour la première fois Dynamic Fashion Way en 1969. Il travaille par la suite avec Lee Perry, Peter Tosh, Bunny Lee et Lloyd Daley. En 1970, le chanteur jamaïcain John Holt remarque la technique de U Roy. En travaillant avec Duke Reid, la renommée de U Roy s’accroît, notamment avec une série de singles historiques, incluant Wake the Town et Wear You to the Ball. Ces deux titres et Rule the Nation atteindront les trois premières places des hits jamaïcains pendant 12 semaines en 1970. U Roy est le premier à avoir réalisé des tubes et est à l’origine de l’explosion du style deejay (style de reggae) dans les années 1970. Ce style devient ensuite dominant dans le reggae des années 1980 jusqu’à celui d’aujourd’hui (environ 70 % des artistes vocaux jamaïcains actuels sont des deejays contre seulement 30 % de chanteurs).

Ce style deejay reggae est considéré comme l’un des pères du rap (pour la partie vocale). Le succès d’U Roy perdure tout au long des années 1970 et son sound system King Sturgav continue de révéler de nouveaux DJ jusqu’au début des années 1980.

U Roy a été invité en guest star sur l’album True Love de Toots and the Maytals, qui a gagné le Grammy du meilleur album reggae en 2004, et qui inclut de nombreux musiciens notables dont Willie Nelson, Eric Clapton, Jeff Beck, Trey Anastasio, Gwen Stefani / No Doubt, Ben Harper, Bonnie Raitt, Manu Chao, The Roots, Ryan Adams, Keith Richards, Toots Hibbert, Paul Douglas, Jackie Jackson, Ken Boothe, et The Skatalites. Après de riches carrières, U Roy est mort le 17 février 2021 à l’âge de 78 ans. Dors en paix Daddy.

Siaka DOUMBIA alias Peter Tosh

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

France: le procès en appel du chanteur Koffi Olomidé de nouveau reporté

CULTURE : Le rappeur américain DMX est mort

Le rappeur DMX hospitalisé après une crise cardiaque

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct