POUR INJURES PUBLIQUES ET APOLOGIE DE L’ARME : Le jeune rappeur Sidy Sissoko alias Iba Montana encore sous les verrous

Le jeune rappeur, Sidy Sissoko alias Iba Montana, a été arrêté le mardi 2 janvier par la brigade de recherche du Commissariat de police  du 9ème arrondissement, suite à une plainte de la synergie des syndicats de la police pour injures grossières, contre leur corporation.

 

Tout est parti de  la sortie d’un single qui a fuité sur les réseaux sociaux, dans lequel  le jeune rappeur profère des injures  grossières à l’encontre des policiers.

En plus des injures grossières, le très controversé rappeur  récidive avec son apologie des armes en incitant à la haine contre les policiers.

La synergie des syndicats de la police ayant entendu ce morceau, a immédiatement réagi en  portant  plainte contre le rappeur auprès du parquet de sa commune.

Le mardi, 2 février, Sidy Sissoko alias Iba Montana  a été arrêté par la brigade de recherche de la police du 9ème arrondissement.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Ramadan 2021 : les Maliens entre canicule et cherté de la vie

1ère édition du forum d’intelligence économique et de la prospective au Mali : L’institutionnalisation de l’intelligence économique au Mali en objectif

Pour ses efforts dans la lutte contre le trafic de drogue en commune II : Sadio en charge du 3ème arrondissement primé “Meilleur Commissaire de police du Mali 2020”

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct