Dr Brahima Fomba l’a déclaré, hier, au sujet de la prestation de serment du Colonel Assimi Goïta: « La Cour Suprême vient de rappeler à la Cour Constitutionnelle comme à un débutant juriste »

Le Vice-président devenu Président de Transition, Colonel Assimi Goïta a prêté serment, hier, lundi 7 juin, au CICB, devant la Cour Suprême. Suite à la demande de cette dernière avant que le Chef d’Etat rentre dans ses nouvelles fonctions, conformément à l’article 10 de la Charte de ladite Transition et dans l’esprit de l’article 37 de la Constitution de 1992. Et pourtant, dans son Arrêt n°2021-02/CC/Vacances du 28 mai 2021, la Cour Constitutionnelle avait déclaré que le  » Vice-président de la Transition exerce les fonctions, attributs et prérogatives de président de la Transition…  » Et affirme qu’à compter de la notification du présent arrêt, il porte  » le titre de Président de la Transition, Chef de l’Etat  »

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Le ministre Ibrahima IKassa Maiga au CESC : « Nous sommes bien obligés de considérer cette institution »

L’ex-ambassadeur Cheick Sidi Diarra « La période de transition est le meilleur moment pour les réformes en profondeur »

Réformes domaniales et foncières : les membres du CNT s’approprient le contenu de la nouvelle loi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct