Mail : le président N’Daw reçoit les opposants du M5-RFP pour apaiser le climat sociopolitique

Le président malien Bah N’Daw a reçu une délégation du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP, opposition) dans l’objectif d’apaiser le climat sociopolitique, a annoncé la présidence.

Par cette rencontre, les autorités de transition ont tenu à manifester “leur volonté et leur disponibilité à se mettre à l’écoute de toutes les forces politiques et civiles du pays”, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Le président du comité stratégique du M5-RFP, Choguel Maïga, a présenté à cette occasion à M. N’Daw la vision de son mouvement sur la conduite de la transition. Il a évoqué, entre autres, la lutte contre la corruption, l’audit du patrimoine foncier de l’Etat, la révision consensuelle et inclusive de la Constitution ou encore la sécurisation du territoire national.

M. N’Daw s’est déclaré réjoui de ces “échanges fructueux” avec ses hôtes, a poursuivi le communiqué, ajoutant qu’il avait également saisi l’occasion pour solliciter “l’accompagnement du M5-RFP pour la réussite de la transition”.

Le M5-RFP est à l’origine des grands mouvements de contestation organisés entre juin et août 2020 contre le président de l’époque, Ibrahim Boubacar Keïta. Face à la menace d’insurrection populaire, une junte militaire a contraint celui-ci à dissoudre l’Assemblée nationale et à présenter sa démission le 18 août 2020.

Mais les leaders du M5-RPF ne sont jamais parvenus à s’entendre avec la junte sur la gestion de la période transitoire. Accusant les autorités de transition de prendre des décisions de manière unilatérale sur le processus de transition, le M5-RFP a récemment décidé de reprendre les manifestations à la fin du mois de ramadan prévue la semaine prochaine dans le pays.

Selon les observateurs politiques, cette audience accordée par le président N’Daw entre dans le cadre d’une série de rencontres programmées avec les forces vives de la Nation dans le but d’insuffler “une nouvelle dynamique au climat social dans le pays”.

Source: Agence de presse Xinhua

Vous allez aimer lire ces articles

Système de suivi-évaluation du DNSA: la SOFRECO outille 84 agents

Refondation de l’Etat: le cheval de bataille du Pr Ibrahim Ikassa MAIGA

Dissolution de la CENI: plus de 50 agents réclament leurs indemnités

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct