Mali : une mission d’évaluation des Nations Unies attendue ce week-end à Bamako

Le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a annoncé qu’une délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies effectuera une visite officielle à Bamako, les samedi 23 et dimanche 24 octobre 2021.

 

Dans son communiqué publié le jeudi 21, le chef de la diplomatie malienne a précisé que l’objectif principal de cette mission onusienne est « d’évaluer la situation politique, sécuritaire, humanitaire, des droits de l’Homme, de développement, du calendrier de la transition ainsi que l’état de la mise en œuvre des mesures prioritaires de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger par les parties signataires ».

Par ailleurs, la délégation onusienne a prévu, au cours de son séjour, des rencontres avec les autorités de transition, le personnel de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), les différentes parties impliquées dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, ainsi qu’avec les autres acteurs nationaux et internationaux de la crise malienne.

Cette mission est annoncée après que les autorités maliennes ont levé le doute sur leur ambition de prolonger la durée de la transition. En effet, le gouvernement a souhaité, ces dernières semaines, le report des premiers tours de la présidentielle et des législatives prévus le 27 février 2022. Donc, une prolongation du délai de la période transitoire en cours dans ce pays ouest-africain depuis le 15 septembre 2020, suite au coup d’Etat du 18 août 2020.

Pour rappel, depuis l’adoption en 2013 de la résolution 2100 du Conseil de sécurité créant la MINUSMA, un cadre de consultations régulières a été institué entre le gouvernement du Mali et les Nations Unies.

Selon des sources diplomatiques, après l’étape de Bamako, la délégation Onusienne se rendra à Niamey, au Niger avec le même programme et le même agenda, l’évaluation de la situation politique et sécuritaire.

Source: Financial Afrik

Vous allez aimer lire ces articles

Élection présidentielle malienne en février 2024 ?

Mali: Assimi Goïta propose une feuille de route qui met fin au pouvoir des militaires

Chronogramme électoral, réformes politiques et institutionnelles du Mali : Le gouvernement reçoit les partis politiques

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct