21ème présentation des vœux à la presse : MountagaTall n’y est pas allé avec le dos de la cuillère

Le capitaine du parti du soleil levant baliseur et initiateur de la présentation des vœux de nouvel an à la presse  a respecté la tradition mercredi 22 janvier 2020 à la Maison de la presse. La presse nationale et internationale a répondu massivement, l’occasion pour Me MountagaTall d’enlever ses gants pour parler du pays qui lui est cher et de sa gouvernance actuelle.

L’imperturbable a fait un diagnostic sans complaisance sur le comportement de certains acteurs du mouvement démocratique qui sont à l’origine qui ne se gène pas à manger leur propre vomissure, sur la présence des forces étrangères qui n’est que, selon Mountaga, la suite du démantèlement de l’outil de défense.

Le numéro 1 du CNID a fait un break sur l’année 2018 « annushorribilis », une année particulièrement difficile. Selon Mountaga, la seule issue, c’est le courage et la lucidité d’une véritable introspection individuelle et collective.

« En 2019, au classement mondial de la liberté de la presse de Reporters Sans Frontières, le Mali a occupé le rang de 112ème  sur 180 pays classés, contre 115ème en 2018, soit une amélioration de 3 points. Cette amélioration fort encourageante ne doit pas, cependant, cacher les contraintes auxquelles restent confrontés les organes médiatiques écrits et audiovisuels dont les moindres ne sont pas leur indépendance économique, la formation des journalistes et l’épée de Damoclès de la prison.  C’est pourquoi nous continuons à plaider inlassablement pour une augmentation substantielle de l’aide à la presse, la dépénalisation des délits de presse concomitamment avec une déontologie plus forte et une éthique plus soutenue sous le meilleur et le plus dur des jugements, celui des pairs, et le cas échéant de justes réparations pécuniaires pour les personnes lésées. Car Mesdames et messieurs, aucune démagogie ne nous amènerait à confondre dépénalisation et impunité. De la même façon les atteintes à la presse ne doivent être couvertes par la même impunité. A cet égard, nous ne cesserons pas de réclamer la vérité et toute la vérité sur la disparition de votre confrère Birama Touré, les menaces qui pèsent sur ceux qui disent en savoir quelque chose et sur l’assassinat sur notre sol des journalistes de Radio France Internationale (RFI) Ghislaine Dupont et Claude Verlon ».

Initiateur avant même les instituons, sans interruption alors de janvier 1999 à janvier 2020, 21 ans de constance. Le parti du soleil levant a été le premier parti politique à manifester à visage découvert contre le parti unique, premier parti politique a organisé une assemblée générale pour la démocratie le 03/11/1990, organisateur de la 1ère  marche démocratique le 10/12/1990, auteur de la 1ère question orale à un ministre, auteur de la 1ère  question écrite à un ministre, auteur de la 1ère interpellation du gouvernement, auteur de la 1ère motion de censure contre le gouvernement, auteur de la 1ère proposition de loi, auteur du 1èr statut pour l’opposition, 1èr à proposer la légalisation du mariage religieux. Rien que ça !

Mahamadou YATTARA

Source: Infosept

Vous allez aimer lire ces articles

Transition : le gouvernement œuvre à la réussite

Mali : l’imam Dicko et le M5 en pleine « guerre d’influence » sur les victimes de la répression

Le nouveau Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, El Ghassine Wane l’a déclaré » La MINUSMA fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider le Mali «

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct