Adema-Pasj Commune II : La sous-section de l’Hippodrome renforcée avec l’entrée de Moussa Balla Sidibé

La sous-section du parti Adema de l’Hippodrome  a, depuis le week-end dernier, un nouveau secrétaire général. Il s’agit de Founeké Kéïta, directeur du groupe scolaire Les Mots. La mise en place du bureau s’est déroulée en présence du secrétaire général du parti de l’Abeille dans cette commune, l’ancien ministre Sékou Diakité, aussi membre de ladite sous-section.

Le nouveau secrétaire général de la sous-section de l’Adema de l’Hippodrome a été désigné de façon consensuelle, à l’image de tous les 35 membres du bureau. Cependant, s’il y a un fait marquant lors de la composition du bureau, c’est surtout l’entrée du patron de Triplets consulting BTP et de l’agence de communication Filany Com, Moussa Balla Sidibé, au sein de l’organe dirigeant du parti à l’Hippodrome. Décrit comme un jeune plein d’avenir dans le domaine politique, Moussa Balla Sidibé s’est plutôt distingué à l’Hippodrome et en commune II à travers des œuvres sociales, notamment de soutien aux couches vulnérables, des éclairages publics et des compétitions sportives qui portent son nom. “L’entrée de M. Sidibé au parti et au bureau  est surtout un plus pour nous car nous sommes convaincus qu’il ne ménagera aucun effort pour mettre son énergie  au service du parti pour les prochaines joutes électorales”,  a reconnu une militante de longue date de l’Adema-Pasj.

Du Côté de M. Sidibé, qui occupe désormais le poste de secrétaire à l’organisation au sein de la sous-section, il a salué tous ses camarades politiques pour cette marque de confiance et surtout son mentor en politique, l’ancien ministre Sékou Diakité, qui a été selon lui d’un grand apport afin qu’il milite à l’Adema-Pasj. Il faut rappeler que ce renouvellement s’est fait en prélude au congrès du parti  prévu  les 25, 26, 27 mars prochain et toutes les instances du parti à l’intérieur du pays seront renouvelées.

 Kassoum THERA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Fin de la mission de la CEDEAO pour l’évaluation de la Transition au Mali: Le M5-RFP invité à éviter » les positions extrêmes » et le gouvernement encouragé à » plus d’inclusivité » à l’échelle du COS

Mali : attente d’un nouveau gouvernement, les avis partagés sur le bilan du dernier

À l’absence d’IBK: Le RPM monte sur une côte rocheuse !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct