Affaire dite de “déstabilisation de la transition’’: Annulation de la procédure, des mandats de dépôt et libération des détenus

La réouverture des débats sur l’affaire dite de déstabilisation de la transition a été faite par les nouveaux juges de la chambre. Après délibération, la chambre d’accusation a annulé les procédures, les mandats de dépôt et a ordonné la libération des personnes poursuivies dans ladite affaire.

 

Dr Boubou Cissé, Sékou Traoré, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, Vital Diop et autres sont désormais libres de leurs mouvements. C’est ce qu’a indiqué la chambre d’accusation hier, mardi 2 mars 2021.

La chambre d’accusation annule la procédure et les mandats de dépôt et ordonne la mise en liberté des personnes mises en cause dans cette ténébreuse affaire.

Dans l’après-midi, les soutiens des détenus dans cette affaire se sont rassemblés devant la prison centrale de Bamako attendant la libération de leurs proches.

La chambre d’accusation de la cour d’appel de Bamako a statué sur le dossier de complot contre le gouvernement, association de malfaiteurs et outrage à la personne du chef de l’état. Les proches et soutiens saluent le courage, la détermination et l’engagement du bâtonnier Me Tapo, membre du conseil d’avocat des détenus. Pour cet avocat, “la Cour a pris ses responsabilités en ordonnant la libération de ces jeunes cadres qui reprendront leur travail et retrouveront leur famille après la violation des procédures et les délais de détention’’.

La Chambre d’accusation a aussi levé les mandats de dépôt et ordonné sans délai la remise en liberté des personnes injustement détenues depuis le 30 décembre 2020.

Une victoire pour les personnes inculpées et leurs familles, mais aussi pour ceux et celles qui se sont battus pour l’annulation pure et simple de la procédure. Si tous les avocats de la défense sont restés debout, le grand mérite revient au chef du pool d’avocats, le bâtonnier Kassoum Tapo, un homme d’influence et d’envergure internationale.

Ses prises de parole à différentes occasions et ses sorties médiatiques ont largement contribué à faire comprendre à l’opinion nationale et internationale que ce dossier est vide comme l’espace. En d’autres circonstances, certains diront que le bâtonnier Kassoum Tapo a démonté les pièces de ce dossier. En se battant avec détermination et conviction pour permettre à ces jeunes cadres trainés dans la boue de recouvrer leur liberté et leur dignité, Me Tapo vient encore de réconforter les uns et les autres sur son combat contre l’injustice et l’arbitraire, mais surtout, son attachement farouche et indéfectible à l’état de droit.

Du début de cette affaire jusqu’à la fin, cette décision de la Chambre d’accusation, le Bâtonnier Kassoum Tapo a fait preuve de courage et d’engagement.

L’on attend la libération définitive de ces détenus qui étaient devenus à un moment, pour manque de preuves d’accusation, le grain de sable dans la chaussure des autorités de la transition. Et c’est un revers cinglant qu’elles viennent d’enregistrer.

Bourama Kéïta

Source : LE COMBAT

Vous allez aimer lire ces articles

Mamadou Seydou Coulibaly : un bon début chaotique !

Pour rectifier la transition politique qui est dans l’impasse totale : Le M5-Rfp choisit l’option de la rue à la fin du Ramadan

Perchoir du parlement panafricain : Les atouts de Chato !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct