ALLIANCE ADEMA-PASJ /RPM : Où est la sincérité ?

A l’Adéma/PASJ, on doute de l’alliance avec le RPM, parti au pouvoir. On y constate un manque de sincérité dans cette relation, selon Adama Konaté, secrétaire à l’organisation de la section Adéma-PASJ de Bankass.

tiemoko sangare adema pasj

Les relations de collaboration actuelles entre l’Adéma-PASJ et le RPM ne sont pas des plus brillantes au regard de certains faits établis, constate Adama Konaté, secrétaire à l’organisation de la section de Bankass.

Selon lui, ce manque de sincérité s’explique par le débauchage des élus municipaux de l’Adéma au profit du RPM. Ce débauchage serait courant, pis le RPM ne se lasserait pas de pêcher dans le camp Adéma. « Entre alliers politiques, ceci est frustrant et donne à réfléchir ou même pousse à revoir le contenu de l’Alliance », dit le militant Adéma de Bankass. « Imaginez, dira Adama Konaté, le RPM, notre allié, a débauché dans notre parti 9 conseillers de Diéma et toute la sous-section Adéma de Bema dans le cercle de Nioro du Sahel. Cela est-il normal ? « , s’interroge-t-il.

Il poursuit, « mieux, lors de notre conférence nationale, il a été dit et soutenu que notre pire adversaire politique dans la région de Tombouctou n’est autre que l’Adema- elle même. Où est la sincérité dans tout ça « .

Une alliance saine se construit sur la vérité et la sincérité pense notre interlocuteur. «  Elle ne doit souffrir d’aucune ambiguïté » soutient M Konaté qui ne démord pas. « A ce rythme, l’Adema sera un parti phagocyté par son propre allié« .

Le doigt est pointé sur Treta, le président du RPM. A en croire M. Konaté, Treta serait à la base de ces débauchages en cascade. « Si nous ne prenions garde, notre parti sombrera. Puisque nous aussi, nous avons besoin de reprendre le pouvoir, nous devons réfléchir sur notre rapport avec le RPM et faire beaucoup attention, sinon notre allié n’est pas sûr« .

Adalma Konaté propose aux responsables du PASJ d’analyser la situation. Il demande au président IBK de montrer des signes positifs à l’endroit de l’Adema.

Levy Dougnon

 

Source: lesechos

Vous allez aimer lire ces articles

La Russie assure continuer « à fournir aux autorités légitimes du Mali une assistance multiforme dans la lutte contre les terroristes »

49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali: Macky Sall engage une médiation entre Bamako et Abidjan

Le Sénégal appelle à soutenir le Mali dans sa lutte contre le terrorisme

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct