Après la présidentielle : Soumi devient une légende

Au lendemain de sa défaite électorale, Soumaïla Cissé alias Soumi a félicité son adversaire ; un geste qui le fait rentrer dans la légende. Religieux et/ou simples citoyens, tous vantent le mérite de l’homme.soumaila cisse candidat presidence malienne presse ortm

Vaincu par Ibrahim Boubacar Keïta, le candidat de l’Urd, Soumaïla Cissé n’a pas attendu très longtemps pour  féliciter son adversaire. Une approche qui a marqué les esprits et du coup, la sympathie ne faiblit pas à son égard. Après les réactions positives de l’extérieur et du milieu politique malien, Soumi a désormais la bénédiction des milieux religieux. Ce qui n’était pas le cas à la veille de l’élection présidentielle où il a été traité de tous les noms d’oiseaux. Et d’aucuns sont allés jusqu’à le qualifier de non musulman. Depuis une semaine, ses arguties relèvent du passé, dans plusieurs mosquées les bénédictions ne manquent pas en faveur de M. Cissé.

 

En effet, le vendredi dernier, l’Imam de la mosquée Yattabaré à Médina Coura a salué le geste de l’homme, avant de lui adresser des bénédictions sincères. «Que Dieu te donne mieux que le poste de président de la République, Soumaïla Cissé, car tu as montré que tu aimes ton pays», a t-il lancé.

Comme si cela ne suffisait pas, le guide spirituel d’Ançar Dine Chérif Ousmane Madani Haïdara, a, sur les antennes d’une radio locale, commenté l’acte du candidat Soumaïla Cissé. «Le geste ne m’a pas surpris, surtout quand on sait les origines de l’homme et son appartenance à la religion d’Allah. D’autres peuvent être surpris, mais pas moi, parce que je sais que M.Cissé place le Mali au-dessus de tout et cela a été toujours son combat», a-t-il déclaré.

 

Soumi imbattable à Youwarou et à Ténenkou

Dans le cercle de Ténenkou en 5ème région, le candidat de l’Union pour la République et la démocratie (Urd) a fait presque le plein des urnes, en battant à plate couture son adversaire au premier tour. Une victoire à mettre à  l’actif de la très dynamique section Urd et à sa jeunesse qui ont mouillé le maillot tout au long d’une campagne rude.

 

Idem pour le cercle de Youwarou où le porte-étendard de l’Urd a enregistré au 1er et au second tour un score fleuve qui confirme la bonne santé du parti de la poignée de mains dans la localité. Les chiffres obtenus l’attestent. Pour le 1er tour, Soumi a eu plus de 10000 voix, soit 49,90% et 13000 voix, soit 62, 45% au 2ème tour, malgré la coalition qui a mobilisé, même les agents de l’administration locale, contre lui seul. «S’il y a une localité dans laquelle le militantisme est réel, c’est bien à Youwarou», nous a déclaré avec ferveur un cadre du parti. Désormais donc, Soumaïla Cissé doit s’appuyer sur la base afin de renforcer son parti.

 

Alpha Mahamane CISSE

Source: Notre Printemps

Vous allez aimer lire ces articles

Le PM Choguel K Maïga à batons rompus sur l’ORTM; Le temps de la passion ne doit-il céder la place à la raison ?

Pr. Salikou Sanogo lors de la présentation de vœux de l’URD à la presse; «Notre parti traverse des difficultés depuis le décès de notre Président…»

Le professeur Salikou Sanogo sur la crise au sein de l’URD : « Les textes nous donnent raison… »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct