Assises nationales : que faut – il y penser ?

La crédibilité de la technique des assises nationales dépendra en grande partie des conditions dans lesquelles elles seront utilisées et l’on passera aisément des assises nationales au référendum. Un référendum dont l’issue sera assurée par avance ne pourrait être qu’un plébiscite si l’information n’est pas distribuée de manière loyale, surtout que tout se passe sous l’ombre gênante de l’organe unique de gestion des élections imposées par Choguel. Cet organe unique établira le césarisme démocratique qui n’a plus sa place, dans ce 21ième siècle, que dans les musées de la démocratie démodée.

La tradition Chogueliste d’assujettissement de la volonté populaire aux vues du pouvoir est révolue. Il convient de dénoncer la lenteur des assises nationales, mais ce n’est pas tant dans cette lenteur qui est regrettable que son irrégularité dans la lenteur de l’organisation des assises nationales due à la technique Choguéliste de division des maliens.

Le temps use le mensonge et polit la vérité (Goethe)

[email protected]

Source: Le Malien

Vous allez aimer lire ces articles

COMBAT DE LA RESTAURATION DE L’HONNEUR ET DE LA DIGNITE : Le grand espoir que la révolution malienne a suscité en Afrique et au-delà

Procès contre Dr Oumar MARIKO et ses coaccusés: vers un 2e renvoi ce mercredi

Tentative de coup d’État: condamnations unanimes des partis

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct