Au Mali, une junte pas si isolée

Les sanctions prises par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) n’ont pas complètement isolé le Mali. Ce vendredi 14 janvier, les putschistes appellent la population à une mobilisation générale alors que plusieurs pays les appuient ouvertement, contrariant l’organisation ouest africaine et ses soutiens occidentaux.

 

Alors que le gouvernement de la transition a appelé, ce vendredi 14 janvier, à une « mobilisation générale » sur l’ensemble du territoire malien pour protester contre les sanctions drastiques prises par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), la junte peut compter sur des appuis de poids dans son bras de fer avec l’organisation ouest africaine.

Source : La Croix

Vous allez aimer lire ces articles

DES RESPONSABLES DE LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE DE BAMAKO ESPOIR ET DE TOMBOUCTOU REÇUS EN AUDIENCE AU MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PROTECTION CIVILE.

DES RESPONSABLES DE L’ASSOCIATION DES SECRÉTAIRES PARTICULIERS ET ASSISTANTS DES MINISTRES ET ASSIMILÉS REÇUS EN AUDIENCE PAR LE MINISTRE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PROTECTION CIVILE

Le nouveau parti l’UPMA reçu à la Primature

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct