Cacophonie au sein de l’URD : Quand l’histoire donne raison à Oumar Ibrahima Touré

Le Parti de la Poignée de mains, l’Union pour la république et la démocratie (URD), traverse l’une des plus grandes crises de son existence. En effet, la problématique des nouveaux adhérents y compris, Igor et Boubou Cissé, divise les militants. Après le décès du mentor du parti, Soumaila Cissé, les débats sont dominés par le choix du potentiel candidat du parti. Par cette cacophonie et ce manque de sérénité, les observateurs de la scène politique donnent raison à Oumar Ibrahima Touré, ancien vice-président, membre fondateur et actuel président du parti Alliance pour la république APR. Ce dernier, lors d’un discours en la faveur de la conférence régionale du parti en 2009 délocalisée à Diré, affirmait ‘ « il n’y a pas de candidat naturel à l’URD””. Cette déclaration lui avait valu les insultes et tous les noms d’oiseaux au sein du parti par ceux qui voyaient en lui une défiance à l’égard de Soumaila Cissé.

Aujourd’hui que la question du choix d’un homme pour remplacer Soumaila se pose avec acuité, l’histoire semble lui donner raison de ne pas faire le culte de la personnalité au risque de le regretter un jour. On en est là à ce jour.

Amidou KEITA

Source: Le Témoin

Vous allez aimer lire ces articles

Côte d’Ivoire-Mali : la difficile médiation de l’ONU pour la libération des soldats ivoiriens

Dr. Laya Amadou Guindo : « Nous ne sommes pas dans un acharnement contre le Premier ministre »

PROPOS D’EMMANUEL MACRON TENUS LE 28 JUILLET EN GUINNEE-BISSAU: TABITAL PULAKU AFFIRME SE RECONNAITRE DANS LE COMMUNIQE DU GOUVERNEMENT ENGAGEANT TOUTE LA NATION

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct