Communiqué conjoint de la visite d’IBK au Qatar

Cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la tradition de concertation et de coopération entre les deux pays, traduit la volonté des deux Chefs d’Etat de redynamiser la coopération Mali Qatar

iBRAHIM BOUBACAR KEITA IBK Qatar cheikk taminm bin hamad

1. A l’invitation de Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad Bin Khalifa AL- THANI, Emir de l’Etat du Qatar, S.E.M. Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, accompagné de son épouse et d’une forte délégation d’officiels du gouvernement et du secteur privé, a effectué, du 22 au 24 Janvier 2014, une visite d’amitié et de travail au Qatar. 2. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la tradition de concertation et de coopération entre les deux pays, traduit la volonté des deux Chefs d’Etat de redynamiser et de renforcer la coopération entre les deux pays, afin de conforter les excellentes relations d’amitié et de fraternité qui lient les deux peuples. 3. A cette occasion les deux Chefs d’Etat ont eu un entretien en tête-à-tête, élargi par la suite aux deux délégations. Souhaitant la bienvenue à Son Hôte, Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad AL- THANI a réitéré ses félicitations à Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, pour sa brillante élection à la magistrature suprême et pour la réussite des élections législatives au Mali. 4. Madame KEITA Aminata MAIGA, Epouse du Président de la République, et Présidente de l’ONG “AGIR”, a eu plusieurs séances de travail avec la QATAR FOUNDATION, et un entretien en tête à tête avec Son Altesse Cheikh a MOZA, Présidente de la dite fondation. 5. En outre, les Ministres accompagnant le Président de la République du Mali ont eu des entretiens séparés avec leurs homologues du Qatar. Ces échanges de vue au niveau ministériel ont couvert un large éventail des secteurs clés de développement et du processus de réconciliation nationale en cours au Mali. 6. Par ailleurs, les Responsables du Secteur Privé malien ont rencontré, dans leurs secteurs respectifs, leurs homologues du Qatar, aux fins d’explorer les opportunités ‘établissement d’un partenariat entre opérateurs économiques des deux pays. 7. Les entretiens officiels qui se sont déroulés dans une atmosphère empreinte d’amitié et de fraternité, ont permis aux deux parties de passer en revue les relations bilatérales et d’examiner les voies et moyens d’impulser une dynamique nouvelle à la coopération entre les deux pays. 8. Elles ont affirmé leur engagement à œuvrer à son renforcement et à sa diversification, au regard des potentialités et opportunités que recèlent leurs économies respectives. 9. Dans cette perspective, les deux Chefs d’Etat ont décidé de l’ouverture d’Ambassades résidentes dans l’un et l’autre des pays, et de faire tenir, en Avril 2014 à Bamako, la lere session de la Commission Mixte de oopération MALI- QATAR. 10. Sur le plan politique, la partie malienne a informé la partie qatarie de l’évolution socio-politique au Mali, notamment du processus de réconciliation nationale en cours, des Assisses sur le Nord et celles sur la décentralisation. Elle a également exprimé son encouragement aux consultations exploratoires menées par le Gouvernement algérien dans le cadre du dialogue national inclusif, à Bamako, entre tous les fils du Mali. 11. Son Altesse l’Emir a assuré le Président KEITA de la solidarité du Qatar et de sa pleine disponibilité à accompagner le Mali dans ses efforts visant à consolider la sécurité et la stabilité, à préserver l’intégrité territoriale du pays et à réconcilier tous les maliens, grâce au dialogue inclusif, et conformément aux valeurs ancestrales de cohabitation et ‘entente qui ont toujours prévalu au Mali. 12. Sur le plan économique, la partie malienne a exposé à la partie qatarie les opportunités d’investissements qu’offrent les potentialités riches et variées du Mali. En réponse, la partie qatarie a témoigné son intérêt d’investir dans plusieurs secteurs clefs de l’économie malienne, notamment: a. Les mines: une mission de Qatar Mining se rendra de nouveau au Mali en février 2014, afin de procéder a la signature d’un Memorandum Of Understanding (MOU) portant sur l’octroi de concessions minières. et la recherche pétrolière. b. La recherche pétrolière: la partie qatarie a accueilli favorablement l’offre malienne de participer à l’exploration pétrolière, à travers la société Qatar Petroleum International. Dans ce cadre, une mission technique malienne est attendue prochainement à Doha. c. L’agro-industrie: la société d’Etat HASSAD FOOD a manifesté un intérêt certain pour le riz, la transformation de viande, et le projet sucrier de Markala. A ce sujet, une mission qatarie est attendue au Mali dans les deux semaines. d. Dans les domaines des transports aérien et terrestre, de l’équipement, de l’urbanisme, et de la construction, de l’environnement et de l’assainissement, des télécommunications et des nouvelles technologies, la partie malienne a soumis une série de projets porteurs, qui feront l’objet d’une attention soutenue de la part de la partie qatarie. e. S’agissant du secteur privé malien, des rencontres ont été organisées avec des entreprises du Qatar pour discuter de projets d’investissements dans divers secteurs. Ces rencontres ont permis à la fois d’afficher le dynamisme du secteur privé malien et de promouvoir la destination Mali pour les affaires. Des prises de contact ont eu lieu entre les diverses chambres de métiers des deux pays, en vue de poser les jalons d’un partenariat fécond et durable. 13. Sur le plan humanitaire, le Qatar s’est engagé à contribuer aux efforts en cours du Gouvernement malien pour organiser le rapatriement volontaire des refugies maliens. Dans les 15 jours qui suivent, le Qatar apportera son aide pour leur retour et leur prise en charge dans leur phase d’installation; et au-delà, appuiera la stratégie de résorption de la crise alimentaire, et celle relative à la lutte contre la pauvreté extrême. 14. Dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle, les deux parties se sont engagées à mettre en œuvre, dans les meilleurs délais, la Convention signée entre le Gouvernement du Mali et la Qatar Foundation, portant notamment sur la création de deux centres de formation professionnelle dans le secteur de l’artisanat, dont l’un à Bamako, l’autre à Tombouctou. Par ailleurs, les deux parties ont convenu de la signature, dans les meilleurs délais, d’une Convention Collective entre les deux pays, en vue de faire bénéficier les travailleurs maliens des opportunités d’emploi au Qatar, notamment dans les domaines du tourisme, de l’hôtellerie, du bâtiment et de l’artisanat. 15. La partie malienne a salué l’intérêt manifesté par la QAT AR FOUNDATION pour l’éducation des jeunes, et particulièrement des jeunes filles. 16. Sur le plan culturel, la partie malienne a salué la disponibilité de Son Altesse l’Emir à appuyer le programme de préservation du patrimoine culturel du Mali, à travers la restauration des manuscrits de l’Institut Islamique d’Etudes et de Recherches de Tombouctou et la promotion de l’Histoire du Mali des Grands Empires et Royaumes. 17. Au terme de son sejour au Qatar, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, a remercié Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad AL THANI pour la chaleur de l’accueil et l’hospitalité toute fraternelle dont sa délégation et lui-même ont été l’objet. Il lui a adressé une invitation à se rendre en visite officielle au Mali. L’invitation a été acceptée avec plaisir, et la date en sera déterminée par voie diplomatique. Fait à Doha le 24 janvier 2014.

Source: Présidence

Vous allez aimer lire ces articles

Gestion de l’Etat : Aliou Boubacar Diallo, l’homme sur qui doivent compter les Maliens après la transition

INAUGURATION DU PELOTON PERMANENT DE LA GARDE NATIONALE DE DIOILA DANS L’OPTIQUE DU RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES FORCES DE SÉCURITÉ

EMK appelle à la Mobilisation générale et à la Déclaration de l’état de guerre

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct