Le Médiateur de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est à Bamako, depuis hier midi pour le suivi des recommandations issues du Sommet extraordinaire d’Accra du dimanche 30 mai dernier. La rencontre qui a eu lieu après le second coup de force du Colonel Assimi GOÏTA en date du 25 mai a ordonné en urgence, la nomination d’un Premier ministre civil ainsi qu’un Gouvernement inclusif. Goodluck Jonathan qui est arrivé au lendemain de l’investiture de Assimi GOÏTA et de la nomination d’un Chef de Gouvernement va rencontrer toutes les parties maliennes.

C’est hier mardi 8 juin 2021 à 12 heures que l’avion transportant l’ancien Président nigérian a atterri sur le tarmac de l’Aéroport International Modibo Kéita Sénou. Goodluck Jonathan, le Médiateur en Chef de la CEDEAO dans la crise malienne est venu dans le but, selon lui, de « poursuivre l’engagement avec les parties prenantes sur la voie du Mali vers une transition pacifique et réussie vers la démocratie ».

En dressant ses souhaits pour cet énième séjour à Bamako, Goodluck Jonathan trouve qu’  « Il n’y a pas d’attente majeure, l’essentiel est d’avoir une conversation avec le Président de la Transition qui, lors du Sommet d’Accra, le 30 mai dernier, était le Vice-président et avec le nouveau Premier ministre ».

Le Médiateur n’a (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU MERCREDI 09 JUIN 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON