Renforcement de la coopération militaire entre le Mali et le Sénégal: Des opérations de ratissage en vue pour » enrayer la menace terroriste le long de la frontière «

Le Chef d’Etat-major Général des Armées du Sénégal, Général Cheickh Wade, en visite au Mali en compagnie  de plusieurs hauts gradés sénégalais, s’est entretenu avec son homologue malien, Général Oumar Diarra sur la nécessité de renforcer la coopération militaire entre les deux Armées dans plusieurs domaines. Au nombre desquels des opérations plus poussées dans la zone frontalière pour enrayer la menace terroriste et la criminalité.

 

Bien que les Armées des deux pays aient toujours entretenu  d’étroites relations notamment à travers la formation, la nécessité de les renforcer en termes d’engagement de troupes sur le terrain avec des opérations conjointes s’avèrent indispensables plus que jamais. D’autant que,  depuis plusieurs mois, des mouvements de groupes terroristes s’amplifient de plus en plus dans la zone frontalière avec des incursions d’individus armés affiliés à la Katiba Ansar Eddine Macina.

Quatre hommes suspectés de terrorisme ont été, en effet,  arrêtés, entre janvier et février 2021,  dans la localité de Kidira, voisine du Mali. Ils  ont été décrits comme membres de la Katiba Ansar Eddine Macina de Amadou Koufa. Le risque d’attaques a encore augmenté,  ces derniers mois. Et suivant  un rapport du Conseil de sécurité des Nations unies du 3 février,  » des éléments du GSIM, soutenus par des influenceurs islamistes radicaux, ont envahi le Sénégal le long de la route de Kayes à Kaffrine  » et gagné du terrain dans l’est du pays.

Pour contrer d’éventuelles incursions djihadistes dans sa frontière avec le Mali, le Sénégal semble avoir pris le devant à travers l’installation d’une unité mobile à Kidira, censée se déployer  le long de la frontière entre les deux pays. Une base miliaire serait  en cours de construction à Goudiry, dans la région frontalière de Tambacounda.

En plus de ces dispositions, il s’agit pour le Sénégal de renforcer sa coopération opérationnelle au niveau de la frontière avec le Mali avec à la clé un partage de renseignement et éventuellement des opérations de ratissage conduites par les deux Armées.

Abdoulaye DIARRA

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : les Etats-Unis souhaitent un gouvernement civil démocratiquement élu d’ici avril 2022

Communiqué de presse : L’arrivée de Madame Miriam Lutz, nouvelle Directrice de l’USAID Mali

Le Commandant de la MINUSMA aux côtés des casques bleus de Tessalit, Aguelhok et Kidal

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct