ACCUSÉ D’AVOIR MORCELÉ 214 PARCELLES SUR LE SITE D’ÉPURATION DE MISSABOUGOU ET SANS DÉLIBÉRATION DU CONSEIL COMMUNAL Le maire de la commune VI, Boubacar Keïta, bientôt devant le Pôle Economique et Financier de Bamako

Bafotigui Diallo, député élu de la Commune VI a déposé une lettre de dénonciation auprès du bureau du Procureur de la République près le Tribunal de la Commune III en charge du Pôle Economique et Financier de Bamako.

 

Il y accuse le maire Boubacar Keïta d’avoir morcelé 214 parcelles sur le site d’épuration de Missabougou et sans la délibération du Conseil Communal.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: 37 nouveaux Commissaires et 45 officiers de police opérationnels

Rupture collective avec les Ambassadeurs des pays musulmans accrédités au Mali

Déplacés du centre du Mali sur le site du Gaarbale de Faladié : La Bnda leur a offert 23 maisons et une mosquée en charpente métallique

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct