Coopération Mali/l’Ethiopie : L’Ambassadrice d’Ethiopie au Mali expose sa vision pour un partenariat gagnant-gagnant

 Yeshimerbrat Mersha Kassa ambassadeur ethiopie

Aussitôt arrivée, l’Ambassadrice de l’Ethiopie, qui a récemment présenté sa lettre d’accréditation au Chef de l’Etat, s’est mise à la tâche. Hier, 7 mai, elle a rencontré la presse pour expliquer les grandes orientations de la politique qu’elle entend mener dans le cadre de la coopération avec le Mali avant d’évoquer les grandes orientations de la politique étrangère de son pays.

Accréditée auprès du Mali avec pour résidence Abidjan, Dr Yeshimebrat Mersha Kassa entend donner un souffle nouveau à la coopération entre l’Ethiopie et notre pays, une coopération séculaire veille de plusieurs années. Pour cela, l’association des ressortissants d’Ethiopie au Mali, dont le nombre est estimé à 24 sera au centre de toutes les actions. La nouvelle Ambassadrice se propose aussi de mettre au cœur de ses actions l’association d’amitié Mali/Ethiopie et les Maliens nés en Ethiopie. Durant son séjour, ses actions tourneront autour de la promotion des investissements et le commerce entre autres. Car, dit-elle, «il y a des produits maliens qu’on voit en Ethiopie qui ne sont pas achetés au Mali mais plutôt en Europe.

De la même façon, nous trouvons des produits éthiopiens au Mali achetés en Europe» a déclaré Dr Yeshimebrat Mersha Kassa. Parlant de la politique étrangère de son pays, la nouvelle Ambassadrice d’Ethiopie a soutenu que son pays est engagé, en Somalie dans la lutte contre les  extrémistes islamiques d’Al Shabaab, aux côtés des autres pays de l’Autorité Intergouvernementale pour le Développement en Afrique de l’Est. Lors de cette rencontre, Dr Yeshimebrat Mersha Kassa a déploré le soutien que l’Érythrée accorderait à ces islamistes. S’agissant de la tension qui règne entre son pays et l’Egypte à propos de la construction de l’un des plus grands barrages dans son pays en Afrique sur le Nil bleu, la nouvelle Ambassadrice a expliqué que son pays ne veut pas de problèmes avec l’Egypte. Elle a expliqué qu’une fois le barrage construit, l’Ethiopie exportera de l’électricité en direction d’autres pays de la sous-région. Avant de demander le soutien du Mali dans la résolution de ce différend.
Yaya Samaké

Vous allez aimer lire ces articles

Crise Mali – Côte d’Ivoire : Après les invectives, place à la diplomatie

DIPLOMATIE : Mali, la nouvelle bête noire d’ADO et de Macron

Mali – Assimi Goita: « J’ai reçu ce matin mon homologue sénégalais Macky Sall »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct