Dr Allaye Bocoum réagit aux appels au départ de Choguel : «Ils ont tiré à terre ; ni démission ni recul….»

Protégeons nos autorités à commencer par le Président Assimi Goïta, le Cnsp et le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga pour cause : les sorties intempestives des membres du CNT pour défendre une loi, dont ils ne sont pas initiateurs, doit nous interpeller sur le plan machiavélique qui se cache derrière cette peur panique, pourquoi continuer à défendre une loi déjà promulguée ?

Pourquoi diffuser en direct l’adoption d’une loi électorale ?

Pourquoi le Président de la Commission loi et d’autres verbeux gambadent par-ci par-là pour s’expliquer sur une loi déjà adoptée et même promulguée, si ce n’est pas pour reprendre au compte du CNT, une loi initiée par le Gouvernement sur une demande forte de son Peuple ?

Pourquoi tout ce beau monde s’acharne contre le Premier ministre ?

Pourquoi toutes ces contrevérités ?

Ils ont tiré à terre ; ni démission ni recul, la loyauté et la confiance entre nos hautes autorités sont au top. Le peuple est mobilisé donc les politiques qui ont glissé cette bombe à retardement entre les mains des militaires du Cnsp pour créer la zizanie, mais ils n’auront que leurs yeux pour pleurer et bientôt vous le verrez, car le chemin de libération du Mali du joug néocolonial est irréversible.

Toutes les procédures ont été violées, sans que les meilleurs éléments patriotes du CNT ne puissent rien faire.

Un organe législatif, quand il n’est pas d’accord avec une loi initiée par le Gouvernement, ne la change pas fondamentalement. Il renvoie le projet avec ses amendements, car il ne s’agit pas d’une loi initiée par un député. Le déni de démocratie, totalement interdit dans tous les textes de la Cedeao, de l’UA y a été délibérément mis par le choix d’au moins 08/15, (soit la majorité mécanique) des membres de l’ Aige par les pouvoirs publics, chef de l’Etat, PM, organe législatif, instituons et ce par les personnes qui président ces institutions républicaines et surtout faire organiser les élections par le Gouvernement à travers le Matd, c’est exactement la raison qui sera utilisée à long terme par les mêmes politiciens qui crient à la victoire aujourd’hui et qui vont prendre ces griefs pour s’insurger contre le gagnant si ce n’est pas leur candidat et leur communauté internationale les aidera à faire chuter le régime par des embargos mortifères.

Chers amis militaires, j’ai été opposant pendant 15 ans au moins ; je vous jure que votre salut c’est avec l’aile politique du changement et les patriotes, et non pas avec les francs-maçons

Walahi, billahi, si les politiques pourris arrivent à vous faire douter oui à vous écarter (par leurs visites secrètes, et par leurs alliés qui sont autour de vous) de ceux qui sont avec vous aujourd’hui dans la gestion de l’Etat et qui ont pris le risque mortel de vous soutenir partout, grâce au travail politique desquels le monde entier vous respecte, et grâce au travail desquels la Transition a eu une vision connue et soutenue par le peuple au point qu’il y ait eu une prolongation de 24 mois, je vous jure que tous les Maliens n’auront que leurs yeux pour pleurer à moyen et long termes, ou à vous rejeter purement et simplement.

Gardez cette publication, plus on avance, plus on en reparlera.

Vous n’aurez aucun homme politique, plus lucide, plus sincère, plus loyal, plus respectueux, plus patriote, plus intelligent, plus courageux, plus stratège que Dr Choguel Kokalla Maïga, qu’il veuille m’excuser car je sais qu’il n’aimerait pas que je lui fasse autant d’éloges, pourtant véridiques, mais Dieu m’est témoins ; je parle du fond du cœur et en connaissance de cause.

Mes jeunes frères, colonels du Cnsp, restez soudés et restez toujours avec vos partenaires politiques, engagés pour le changement, avec vos nouveaux partenaires, surtout le PM Maïga, c’est un vétéran ; il n’a plus rien à perdre ; ayez confiance en lui et sachez le chemin que nous avons pris ensemble et le pays sont plus importants que tout pour ce monsieur qui n’a plus de vie depuis le 07 juin 2021. Tous les fossoyeurs, pays et personnes, se sont coalisés pour reprendre le pouvoir, mais sa pugnacité et son intelligence et certainement d’autres raisons divines, liées à sa loyauté ont tout déjoué.

Je puis vous jurer que s’il démissionnait aujourd’hui, sur un coup de tête, les premières victimes seraient exactement tous les Maliens, le Mali et vous aussi.

Aujourd’hui, la Cedeao est en train d’amener l’Otan contre le Mali et la seule et unique protection pour vous et pour le Mali est la mobilisation populaire et si vous refusez de faire ce que le peuple veut en vous confiant à des politiciens vomis, qui vous promettent leur soutien, vous faites une grosse erreur.

Ne soyez même pas étonnés de la non levée des sanctions de la Cedeao, le 03 juillet prochain après qu’ils aient échoué à le pousser à la faute de démissionner après l’acharnement de leurs affidés qui sont au CNT.

Chacun a droit à l’erreur, lavons le linge sale en famille, mais méfions-nous de ceux, parmi nous, qui sont prêts à cautionner des tueries de masse programmées s’il le faut pour déstabiliser le Mali et faire chuter notre régime de la Transition de la Refondation à leur profit .

Ce Monsieur est le seul parmi les politiques actifs aujourd’hui à pouvoir vous assurer tout ce que vous voulez, une candidature de Assimi aux prochaines élections et/une sortie honorable à l’issue de la Transition réussie et les prémices de cette réussite sont déjà visibles.

Qu’aucune calomnie, qu’aucune combine ne vous amène à changer votre équipe qui gagne, ayez confiance en votre Peuple qui est demandeur de 05 ans pour vous et non pas sans le travail de politique de notre Choguel Kokalla Maïga National !

Ils envisageront tout contre vous, mais surtout contre lui, le PM dont la tête est mise à prix que la Prédatrice n’hésitera même pas à éliminer physiquement, pour mieux vous avoir, mais l’homme que j’ai eu la chance de connaître, un héritier direct de Sony Aliber, choisira la mort pour son pays que de trahir cette lutte de libération du Mali que vous êtes en train de mener ensemble en communion avec votre Peuple.

La moitié du chemin est faite, mais ce petit grain de sable placé par le CNT, dont plusieurs sont dans des calculs personnels, souvent d’ego, ou de méconnaissance de la géopolitique Internationale qui se joue ne doit décourager aucun malien.

Le report à la dernière minute de la levée des sanctions du Syndicat de la Cedeao obéit bien à un calcul, faire tomber par tous les moyens possibles le régime de la Transition et ce, même en faisant un travail de corps auprès de vous tous, un à un jusqu’à ce que la faille soit trouvée.

Tous les maliens savent bien et vous en premier, qui peut intelligemment, stratégiquement, politiquement empêcher que la Prédatrice revienne nous tuer tous, alors avançons, c’est tout ce qui les fera reculer et bientôt, vous les verrez sous vos pieds à quatre pattes, toute honte bue pour vous supplier, elle n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts.

Kagamé a réussi avec son Peuple et son pays 43 fois plus petit que le Mali à se faire respecter alors, ensemble combattons les politiciens boulimiques, insatiables, médiocres, sans aucune vision et refondons notre pays.

Une loi n’est qu’une loi, nous pourrons la réviser à tout moment puisqu’ elle est promulguée, pour revenir au paradigme du Peuple.

Signé Dr Allaye Bocoum

Source: Tjikan

Vous allez aimer lire ces articles

Côte d’Ivoire-Mali : la difficile médiation de l’ONU pour la libération des soldats ivoiriens

Dr. Laya Amadou Guindo : « Nous ne sommes pas dans un acharnement contre le Premier ministre »

PROPOS D’EMMANUEL MACRON TENUS LE 28 JUILLET EN GUINNEE-BISSAU: TABITAL PULAKU AFFIRME SE RECONNAITRE DANS LE COMMUNIQE DU GOUVERNEMENT ENGAGEANT TOUTE LA NATION

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct