ÉDUCATION : « l’article 39 n’est pas abrogé » Choguel Kokalla Maïga

Suite à l’adoption, par le Conseil des ministres du mercredi 30 juin 2021 d’un projet de loi portant grille indiciaire unifiée des personnels relevant des statuts des fonctionnaires de l’État, des collectivités territoriales, des statuts autonomes et des militaires, appuyé par l’ordonnance N°2021-003/PT-RM du 16 juillet 2021, en vigueur depuis le 1er juillet 2021 ; fixant cette grille, les enseignants engagent un bras de fer contre le Gouvernement.

Pour eux, cette décision, vient ainsi abroger toutes les dispositions antérieures contraires à la loi relative à l’application de l’article 39. Toutefois, le PM Choguel Kokalla Maiga a tenu à rassurer que ‘’l’Article 39 n’est pas abrogé et sera pas abrogé’’. C’était lors de sa rencontre avec le parlement des enfants, le 27 juillet à la Primature.

Face aux enfants qui jouent désormais les médiateurs dans la crise scolaire que connaît le Mali depuis plus d’une décennie, le Premier responsable du Gouvernement de la Transition a déclaré que l’article 39 est un acquis qui profitent déjà à 90% des enseignants du pays : « Pour les syndicats lorsque vous dites que vous l’abrogez, c’est comme si vous revenez sur un acquis. Ils peuvent même prendre cela pour de la provocation. Je le dis haut et fort, l’article 39 n’est pas abrogé », a-t-il déclaré durant la rencontre.

Aussi, indique-t-il qu’il fallait aller ‘’immédiatement à l’harmonisation. Et cela met tout le monde sur le même pied d’égalité. L’harmonisation de la grille est une sorte d’équité. On cherchait la justice sociale pour qu’à égalité de diplôme, les hommes aient les mêmes salaires », a-t-il expliqué aux enfants.

Toutefois, le patron de la Primature soutient qu’il est toujours dans l’attente des enseignants qui avaient souhaité rencontrer la base avant de revenir à la primature : « Nous avons convié les enseignants pour leurs expliquer. Ils ont promis d’aller discuter avec leur base et de revenir. On était dans cette attente lorsque nous avons attendu les menaces de grève. Moi je suis dans l’attente jusqu’à présent de leur retour », a laissé entendre le Premier Ministre.

Andiè A. DARA

Source: Bamakonews

Vous allez aimer lire ces articles

L’Adresse du chef de l’Etat, le Colonel Assimi GOITA, à la nation à l’occasion du 61ème anniversaire du 22 septembre

Les acteurs de l’humanitaire reçus à la Primature

URD : Abdrahamane Diarra clashe Me Demba

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct