Effet transition Dioncounda sur le CNSP: Nominations en cascade des officiers dans les ambassades

Les putchistes du 18 août 2020 ont pour conseiller leur père démocrate prédateur En 2013 , le Pr Dioncounda Traoré nommé par la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) président par intérim de la transition, avait nommé en cascade des officiers dans les ambassades. Tenez vous bien leur progéniture qui se sont accaparées de tous les pouvoirs sont sur leur trace.

Le conseil des ministres du 15 janvier 2013 sous la présidence du professeur Dioncounda Traoré, président par intérim de la transition, a pris d’importantes mesures et procédé à des nominations. Surprise, c’est la première fois que l’ORTM ne rend pas compte du communiqué du conseil des ministres, qu’on ne donne pas lecture des nominations. Elles ont concerné une dizaine de ministères, mais celui qui attiré plus l’attention des maliens ce sont les nominations au titre du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale. Non pas pour le rôle que doit jouer ce département vitrine du Mali à l’extérieur dans la gestion de la crise malienne à l’extérieur et dans la gestion de la crise politico sécuritaire, mais la nomination des officiers dans les ambassades et consulats du Mali. Le conseil des ministres du comité national pour le salut du peuple (CNSP) du mercredi 31 mars a procédé à des nominations d’officiers dans les ambassades. Comme le dit le sage tel père tel fils.

Source: L inter de Bamako- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué de la mission d’évaluation de la CEDEAO sur la transition au Mali

CONSEIL NATIONAL de la TRANSITION (CNT) : L’honorable Souleymane Dembélé met le Ministre de l’Économie et des Finances dos au mur

Mali : Ce que le Chérif de Nioro, Bouillé Haïdara et Soumeylou Boubèye Maïga se sont dit

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct