Elections législatives 2013 à Kati : L’alliance Urd/Mpr/Asma-Cfp/Codem en ordre de bataille

ASSEMBLE NATIONALE MALI

Le premier tour de l’élection législative se tiendra le 24 novembre prochain sur toute l’étendue du territoire national du Mali. A Kati, l’alliance Urd/Mpr/Asma-Cfp/Codem affûte ses armes. Elle a procédé le samedi, 9 novembre 2013, au lancement de sa campagne à Kati. L’événement était présidé par le président du parti Asma-Cfp, Soumeylou Boubèye Maïga.

Désormais, c’est officiel. Les partis Urd, Mpr, Asma-Cfp et Codem  se sont alliés à Kati pour les prochaines élections législatives. Le lancement de cette alliance a été l’objet d’une cérémonie présidée le samedi dernier par le président de l’Asma-Cfp, Soumbeylou Boubèye Maiga. Le clou de cette cérémonie a été la présentation au grand public des candidats de cette Convergence pour le développement de Kati. Il s’agit  de Gouangnon Coulibaly, Kassim Sidibé, Modibo Doumbia, Mme Traoré Awa Macalou dite Dala, Kassim Coulibaly dit Yambox, Yaya  Diarra et Yacouba Traoré.

 

Selon le vice-président   du directoire de campagne, Modibo Camara, cette alliance est le meilleur choix pour Kati. Il a estimé que ces candidats ont tous déjà prouvé qu’ils étaient à la hauteur  en relevant de multiples défis dans le pays.

 

Pour sa part, le président de l’Asma-Cfa, Soumeylou Boubèye Maïga, a expliqué que cette alliance est la meilleure alliance pour la circonscription de Kati. Après avoir salué les responsables des différents partis, il a rappelé que même s’ils ne sont pas d’un même parti,  ils partagent désormais les mêmes combats  et les mêmes objectifs pour le pays. «C’est  cette raison  qui justifie aujourd’hui que nos candidats se sont rassemblés pour être une force de progrès pour Kati.  Je suis persuadé qu’avec ces candidats, nous avons un éventail qui couvre entièrement Kati.  J’exhorte la population de Kati à voter pour cette liste d’union, pour qu’elle soit bien défendue afin que  le pays puisse aller de l’avant et soit reconstruit», a-t-il indiqué.     

Son  allocution a été suivie  par des mots des candidats, qui ont étalé leur vision du développement à la population de Kati.

 

 

Source: Le Katois

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : 7 ans après la signature de l’Accord d’Alger, les lignes peinent à bouger

Coup dur pour Macron : le Mali se retire du G5 Sahel mise en place par la France pour lutter contre le terrorisme en Afrique

Le Mali quitte le G5 Sahel, « instrumentalisé par l’extérieur »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct