Le Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) et président du Conseil d’Administration de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali (C-SCPC), Bakary Togola, séjourne, depuis vendredi 13 septembre dernier, à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA) pour «une présomption de détournement de deniers publics d’un montant de 9,5 milliards de FCFA».

Alors que cette détention rend son avenir incertain, son parti, qui est au pouvoir (le Rassemblement pour le Mali) vient de le désigner candidat aux élections législatives prochaines dans la circonscription de Bougouni.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant