HCME : Ouverture de la 7è conférence nationale

La rencontre sera marquée par l’élection d’un nouveau président de l’organisation regroupant une grande partie de nos compatriotes établis à l’extérieur

 

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a présidé hier au Centre international de conférences de Bamako, l’ouverture de la 7è conférence nationale du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME), en présence du ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Alhamdou Ag Ilyène et du président sortant de l’organisation, Habib Sylla.
Les délégués sont venus de 77 pays à travers le monde pour prendre part à cette conférence nationale ordinaire dont le thème est : «Le rôle et place des Maliens de l’extérieur dans la refondation de l’État ».
Les travaux vont porter sur la relecture des statuts et règlement intérieur du HCME, l’examen du rapport d’activités de 2016- 2020 et l’élection d’un nouveau président.
Dans son discours, Dr Choguel Kokalla Maïga a invité les membres du HCME à se donner la main pour bâtir les grandes réformes entamées par notre pays. «Je voudrais vous transmettre les salutations fraternelles du colonel Assimi Goïta, président de la Transition. Je vous encourage à avoir le Mali dans le cœur, à vous unir car c’est dans l’union que vous réaliserez des actions durables», a déclaré le chef du gouvernement. Il a aussi salué le président Habib Sylla pour sa sagesse dans la gestion des différentes crises.
Pour le Premier ministre, le Mali dispose d’une diaspora pleinement engagée. «Ils ont toujours répondu favorablement à l’appel du Mali. En 2012, vous avez été le premier à répondre à l’effort de guerre», a-t-il témoigné, ajoutant que le thème de la rencontre est très pertinent.
«Notre pays doit compter sur l’engagement de tous ses fils, c’est pourquoi nous avons adopté un décret portant détermination du statut des Maliens établis à l’extérieur et de migrants de retour», a indiqué Dr Choguel Kokalla Maïga.
Ce document précise les conditions à remplir pour bénéficier du statut des Maliens établis à l’extérieur et du statut de migrant de retour. Il détermine aussi les circonstances dans lesquelles les Maliens établis à extérieur perdent leur statut et les conditions dans lesquelles le migrant de retour peut bénéficier de l’assistance de l’État et de ses partenaires pour sa réinsertion dans le cadre de la politique nationale de migration (PNM). Le Premier ministre a donné l’assurance de poursuivre les efforts de la reforme pour permettre à nos compatriotes de l’extérieur de jouer pleinement leur rôle dans notre pays au niveau économique social et culturel.
Pour sa part, le ministre Alhamdou Ag Ilyène a exprimé sa satisfaction pour le choix de la thématique qui évoque les 4 axes prioritaires de la Transition, à savoir le renforcement de la sécurité, les reformes politiques et institutionnelles, l’organisation des élections générales et la lutte contre l’impunité. Il a annoncé qu’une réflexion est lancée pour arrêter la migration irrégulière qui tue chaque année des centaines de jeunes. «Nous sommes tous interpellés pour mettre un mécanisme en vue de mettre fin à cette pratique», a lancé Alhamdou Ag Ilyène.
Le président Habib Sylla a fait l’historique du HCME avant de saluer l’accompagnement des plus hautes autorités. «Trente après, le Haut conseil des Maliens de l’extérieur a grandi, mûri. Il est présent dans 77 pays à travers le monde. Reconnu d’utilité publique, il a participé à tous les combats pour la liberté et la dignité tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, pour le développement économique, social et culturel du pays», a détaillé Habib Sylla, précisant que les travaux de cette conférence visent également à bien structurer le HCME, et cela conformément à l’esprit de la 6ème conférence ordinaire de l’organisation.

Amadou SOW

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

LA PROBLÉMATIQUE DE L’ÉNERGIE EN PASSE DE DEVENIR UN MAUVAIS SOUVENIR A BAMAKO: 4 NOUVEAUX GROUPES ELECTROGENES POUR LA CENTRALE THERMIQUE DE SIRAKORO

Mali : le chef de Barkhane récuse tout “abandon” par la France

Discours de Choguel Kokalla Maïga devant l’ONU : La réaction de la CMA

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct