IBK :« J’ai parlé de l’Etat patrimonial, le Président ATT a dit que je l’ai insulté, j’ai dit non»

Le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) fait une rétrospective de ce qu’a été la présidence d’Amadou Toumani Toure (IBK) pour mieux se positionner à l’antipode dudit système.ibrahim boubacar keita elu president republique mali nouveau investiture discours

En vue de la campagne du second tour, IBK donna une interviews pour présenter son projet de société. Ainsi à la question de savoir si sa présidence ne risque pas de se terminer comme celui d’ATT en exil forcé à Dakar depuis le putsch du 22 mars 2012 IBK répond qu’il n’est pas dans la même logique politique que l’ex-président ATT. Selon lui,son prédécesseur était dans une logique de culte de la personnalité que dans un réel travail de fonds. De plus il affirme le lui avoir dit en personne et que l’intéressé,en l’occurrence ATT, l’a pris comme une insulte.Par ailleurs IBK fait une démarcation pour le moins incongrue d’avec ATT,il affirme être un homme de culture sous-entendant, et cela n’engage que Bamada, que le président ATT serait un inculte, du moins par rapport à lui.

Suit ce qu’a affirmé le président Keita:

Le Président Senghor a dit une chose, l’Afrique, quand elle est entre des mains impropres, d’hommes sans culture, est en insécurité. Je ne suis pas un homme inculte, je le dis très clairement. Je ne suis pas un homme du passé, un homme de l’ancien.

On m’a entendu dénoncer dans ce pays  des pratiques. J’ai parlé de l’Etat patrimonial, le Président ATT a dit que je l’ai insulté, j’ai dit non. Quand vous inaugurez un tronçon routier on dit que cela est dû à votre générosité. Mais de quelle générosité parle-t-on ? C’est de votre poche que cet argent est sorti ? Je lui ai dit : voilà comment on vous trompe. Il ne faut pas que l’on vous amène dans un culte de la personnalité qui vous fera du tort. Le système de l’Etat patrimonial est le système le plus archaïque, le plus arriéré du monde.

Source: Rédaction Bamada à Paris.

Vous allez aimer lire ces articles

Médiateur de la République : Quand Mme Aminata Mallé redonne l’espoir aux usagers désespérés du service public

Rapport annuel 2021 du médiateur de la République : 3567 personnes accueillies pour réclamations et demandes d’interpellation et 191 dossiers traités

Situation des droits de l’homme au Mali du 1er janvier au 30 juin : 1304 violations et atteintes enregistrées, soit une augmentation de 47,17 %

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct